Les Etats-Unis passent un savon à L’Occitane

La Federal Trade Commission accuse L’Occitane USA d’avoir diffusé des publicités et des notices mensongères. Le 8 avril, l’entreprise a accepté de payer 450.000 dollars au régulateur américain, pour rembourser les consommateurs lésés.

Dans la ligne de mire : les crèmes Almond shaping delight et Almond beautiful shape, vendues une cinquantaine de dollars, censées faire mincir et éliminer la cellulite. La FTC entre dans les détails: « L’Occitane a lancé une campagne publicitaire en 2012 affirmant que la crème Almond beautiful shape pourrait faire mincir de 1,3 inches [3,3 cm] en juste quatre semaines, et était un anti-cellulite. La société a aussi écrit que la crème Almond shaping delight avait des effets cliniques pouvés, et qu’elle redefinissait visiblement la silhouette et resculptait le corps, qui deviendrait plus mince et plus ferme »

Or, rien de tout cela n’est vrai, selon le régulateur. L’Occitane n’aurait pas de preuves scientifiques solides pour appuyer ses déclarations. 

Outre la réparation des consommateurs, l’accord interdit à l’entreprise de prétendre qu’aucun de ses produits permet de mincir ou d’éliminer la cellulite, sauf si cela est appuyé par « au moins deux études cliniques indépendantes menées sur des humains ».

Aujourd’hui, ces deux crèmes ne sont plus disponibles sur le site de la boutique en ligne américaine de L’Occitane. En revanche, on peut les trouver en France, où elles proposent toujours de “redessiner visiblement la silhouette”.