Les espoirs français aux Winter X Games

Infos pratiques

Winter X Games, du 24 au 27 février à Aspen (Colorado).

Plus d'informations ici

Aux Winter X Games, qui commencent aujourd’hui à Aspen (Colorado) aux Etats-Unis, quatre français sont en compétition. Tous les quatre sont dans la même catégorie (le superpipe) et tous (ou presque) ont une chance de médaille. Etat des lieux.

Le Winter X Games, qu’est ce que c’est ? 

Le Winter X Games est la compétition reine, pour tous les deux amoureux de sports de glisse extrême. De jour comme de nuit, les meilleurs skieurs, snowboardeurs et… motards des neiges se relaient sur les pistes d’Aspen, où les épreuves ont lieu depuis plus de 10 ans (et ce devrait être encore le cas jusqu’en 2014).

Les Winter X Games ont lieu chaque année depuis, en janvier ou en février, alors que les Summer X Games ont lieu en août. Une édition française a également lieu depuis 2010, à Tignes. En 2013, les X Games s’internationaliseront encore plus : le Brésil, l’Espagne et l’Allemagne accueilleront, à leur tour, des déclinaisons de l’évènement.

La délégation française, emmenée par Kevin Rolland, superstar dans sa catégorie, est composée de trois autres membres : Anais Caradeux, Thomas Krief et Benoît Valentin. Il ne faudra donc pas miser sur la quantité, mais bien sur la qualité : nos quatres champions, tous engagés dans la même catégorie (le super pipe) ont (presque) tous des chances de médaille.

Dans cette épreuve, qui ne dure même pas trente secondes, les skieurs se balancent d’un bout à l’autre d’une piste en forme de tube. Les sportifs seront évidemment jugés sur la qualité de leurs sauts et de leurs figures. La France a une solide réputation dans ce domaine et place, cette année encore, quatre athlètes dans cette seule catégorie. Seul Benoît Valentin ne présente pas encore de véritables références au niveau mondial.

La France, valeur montante

Modèle pour toute une génération de skieurs, Kevin Rolland sera évidemment le Français le plus en vue lors des championnats. Déjà titré deux fois lors de ces Winter X Games, Kevin Rolland est un habitué. “C’est la plus grosse compétition au monde de sports extrêmes. C’est une bonne ambiance. Un show à l’américaine avec énormément de public mais aussi beaucoup de performance. Il y a les 16 meilleurs riders au monde“, confiait-il récemment au site France 24. “Aujourd’hui, je ne me suis pas donné pour objectif de gagner car je ne veux pas me précipiter mais dans ma tête, je sais que je suis capable. Je n’y vais pas pour terminer 10ème !“.

Anaïs Caradeux est la seule femme française engagée lors de ces X Games d’Aspen. Agée de seulement 22 ans, elle a déjà remporté deux épreuves de Coupe du monde, en 2006 aux Contamines et en 2009 à la Plagne. En 2011, Anaïs Caradeux a été sacrée seconde meilleure athlète mondiale, et troisième en 2012. Comme l’ensemble de ses compatriotes, la compétition commence pour elle dès aujourd’hui.

Thomas Krief peut également nourrir de grands espoirs. Valeur montante du superpipe, 5ème des Winter X Games en 2011, en Europe comme aux Etats-Unis, Thomas Krief semble plutôt confiant. A l’approche de cette épreuve, il s’est confié sur son site officiel : “Je viens de finir une super semaine de training dans le pipe de Copper. Tous les jours de la semaine ont été fabuleux, le soleil était avec nous et tout le monde était super motivé ! J’ai pu travailler tout ce que je voulais faire et je pense que je suis prêt pour les X. Je vais pouvoir arriver à Aspen confiant et détendu, comme à Tignes l’an dernier. Ca avait plutôt bien marché“. Le Français, alors âgé de 18 ans, avait terminé deuxième de l’épreuve derrière Shaun White.

 

Infos pratiques

Winter X Games, du 24 au 27 février à Aspen (Colorado).

Plus d'informations ici