Les ciné-parcs ont le vent en poupe à Houston

default

Crise sanitaire oblige, les cinémas en plein air s’offrent un coup de jeunesse. Même Walmart se joint à la fête en lançant un programme de diffusion de films sur grand écran dans 160 de ses parkings à travers les États-Unis, dont 25 au Texas.

Cette tournée cinématographique vient de débuter et se poursuivra jusqu’au 21 octobre. L’ initiative s’est faite en collaboration avec le Festival du film de Tribeca et prévoit au total 320 projections gratuites incluant Ghostbusters, Cars, Pokémon, Madagascar ou Spy Kids. Avant toute projection, le public pourra visionner un des courts-métrages comme The Legend, Looney Tunes Boo ! ou Marooned. Durant la soirée, des apparitions virtuelles de cinéastes et de célébrités  comme Neil Patrick Harris, la star Lebron James et Jennifer Garner viendront célébrer le retour du grand écran dans les diverses communautés. L’actrice Drew Barrymore en sera l’hôte principale et vous accompagnera à chaque séance soit en virtuel soit en personne en se rendant à un endroit surprise. « Nous reconnaissons les défis auxquels nos clients et leurs familles ont été confrontés au cours de ces derniers mois et nous voulions créer une expérience où ils pourraient se réunir en toute sécurité. Le drive in Walmart est un moyen pour nous de soutenir les communautés que nous servons », déclare  dans un communiqué Janey Whiteside directrice de clientèle de Walmart. Avant chaque début de film, les spectateurs pourront commander en ligne ou se ravitailler sur place auprès des nombreuses concessions en bordure du parking.

« Les ciné-parcs permettent à la ville de Houston d’offrir à nouveau un événement social et familial après des mois de confinement. D’autres cinémas ont également envisagé de créer des théâtres de plein air pour accueillir différentes manifestations. Nous avons de la chance de bénéficier d’un climat extérieur qui nous permet d’avoir des représentations de ballets, de théâtre et de concert avec la facilité de respecter les consignes sanitaires. Cela donnera un second souffle à la ville de Houston, touché par les fermetures de restaurants, de bars et autres lieux de culture », explique Minnette Boesel adjointe au Maire en charges des affaires culturelles de la ville de Houston.

L’initiative créée par le géant de la distribution a aussitôt fait des émules. Ainsi l’une des principales sociétés de développement de la ville s’est associé à Moonstruck pour ouvrir le Moonstruck Drive-In Cinema à Eastdowntown. Celui-ci aura la particularité de ne projeter que des nouveaux films – en commençant par celui très attendu de Christopher Nolan, intitulé Tenet. Surplombant Houston, ce ciné-parc devrait relancer l’intérêt pour le grand écran en panne de blockbusters depuis le début de la pandémie. La résurgence de ces complexes attire aussi les nostalgiques. « Nos ciné-parcs relancent l’industrie cinématographique traditionnelle. Le public redécouvre les grands classiques comme Grease, The Silence of the Lambs, Jurassic Park. C’est une nouvelle vague inattendue », déclare Ray Hammings gérant des salles appartenant à la société Rooftop Cinema Club, dont le petit dernier vient d’ouvrir ses portes à Spring, au nord de Houston. Une semaine après ce lancement, c’est au tour de la société Star Cinema Grill d’annoncer la prochaine ouverture de son emplacement à Cypress, nord de Houston, avec un service de restauration et de boissons sur place. « C’est l’été du Drive-in et avec le week end du Labour Day , la tendance rétro—savvy est sûre de continuer jusqu’à l’automne. Nos clients recherchent à nouveau une vie sociale, normale avec une sécurité et le confort », martèle Charles Trolop dont la société est à la recherche de nouveaux endroits pour continuer son développement. Elle prévoit notamment d’ouvrir un nouveau complexe dans les Woodlands à l’été prochain 2021.