Les chambres avec vues du Met

En 1805 le peintre romantique allemand Friedrich se prend à dessiner la vue sur le fleuve Elbe qu’il aperçoit de son atelier de Dresde. La lumière extérieure irradie et ne parvient pourtant pas complètement à éclairer le sombre intérieur où réside l’artiste. L’émotion qui se dégage de ce simple dessin inspirera les romantiques qui feront de la fenêtre un thème récurrent en peinture.

A l’occasion de l’exposition Rooms with a View le MET rassemble donc les œuvres d’une dizaine de peintres romantiques d’Allemagne, d’Autriche, du Danemark et de France autour du thème de la fenêtre.

Rooms with a view c’est d’abord l’occasion de découvrir des artistes méconnus, notamment des peintres Scandinaves tels que Martinus Rørbye ou Johan Christian Dahl. On les rencontre dans ce qui est souvent leur environnement de travail et au travers de ces fenêtres on aperçoit les paysages qui furent la source inépuisable d’inspiration du mouvement. Certains, la vue sur l’église Saint-Eustache par exemple, vous seront sûrement familiers…  Les explications fournies sont riches, pertinentes et offrent une compréhension réelle des thématiques romantiques.

On retrouve donc dans cette peinture les thèmes chers au mouvement, la solitude des hommes, la fascination pour la nature et bien sûr la symbolique des désirs inatteignables illustrée par ce fascinant travail sur la proximité et l’éloignement, initié par Friedrich et bien souvent retrouvé.

C’est peut être finalement les dessins qui concentrent le mieux cette émotion brute qui se dégage de ces lieux portant en eux les émotions des artistes. On retrouve ainsi les jeux fascinants de miroirs, de symétrie et de perspective de Hummel et la sobriété d’un dessin du symboliste Odilon Redon vient détonner, suggérant d’ores et déjà l’avenir du mouvement.

Ainsi donc si le côté parfois didactique des premières salles vous rebute n’hésitez pas à vous rendre directement vers la salle des dessins, à la fois très différente elle vous permettra aussi de poser un regard nouveau sur les peintures.

Quand? Jusqu’au 4 juillet.

Où? The Metropolitan Museum of Art, 1000 Fifth Avenue

Combien? Donation suggérée 20$.