Les Américains, plus “climato-sceptiques” que les Français

Alors que Sandy s’éloigne de New York, la question sera sans doute posée: faut-il voir dans « Frankenstorm » une conséquence du dérèglement climatique ?

En tout cas, l’ouragan a frappé la côte Est d’un pays qui reste relativement sceptique par rapport à la réalité du changement climatique. Selon un récent sondage d’opinion, réalisé par l’assureur Axa et l’institut Ipsos dans treize pays, 24% des Américains ont l’impression que le climat n’a « pas du tout » ou « pas vraiment » changé au cours des 20 dernières années, contre 17% des Français sondés. Au  total, 11% des individus interrogés dans le monde considèrent que le climat n’a « pas » ou a peu changé ces deux dernières décennies.

Français et Américains sont cependant à quasi-égalité quand on leur demande si le changement climatique a été scientifiquement prouvé : les premiers sont 69% à répondre qu’il l’a été contre 65% chez les seconds. Mais ils divergent fortement quand on leur soumet la proposition que le changement climatique est causé par des facteurs humains : 81% des Français sont d’accord avec cette affirmation, contre 58% des Américains.