L’equity crowdfunding: comment ça marche?

Cela commence plutôt bien: en tout juste deux semaines nous avons dépassé le minimum fixé pour notre campagne d’equity crowdfunding et atteint près de 70,000 dollars d’investissement. Merci à tous ces ceux qui nous ont rejoints et vont donc devenir actionnaires de French Morning.

Mais nous ne sommes qu’au début: il reste un peu plus d’un mois et demi pour investir et atteindre les 300,000 dollars qui nous permettront de mener à bien nos projets d’expansion internationale, à Montréal, Londres et ailleurs. Si vous avez envie d’investir mais que  vous vous demandez ce que c’est que l’equity crowdfunding, c’est normal: la possibilité est encore toute nouvelle et peu connue. Nous vous expliquons comment ça marche en 5 questions.

  1. J’ai quoi en échange? Vous devenez actionnaire. Contrairement au “crowdfunding” bien connu (Kickstarter ou Indiegogo par exemple) qui consiste à donner de l’argent pour soutenir un projet en échange d’avantages divers plus ou moins symboliques, l'”equity crowdfuding” consiste à investir en échange d'”equity”. Dans le cas de la campagne de French Morning, ce sont des actions normales qui sont mises en vente. Vous serez donc bel et bien propriétaires d’un morceau de votre site préféré, mais comme nous aimons faire des cadeaux nous avons aussi prévus une longue liste d’avantages, qui diffèrent selon la somme investie (la liste est sur le site de la campagne).
  2. Que devient mon argent? Au terme de votre inscription sur la plateforme (qui prend 5 minutes), vous réglerez la somme que vous souhaitez investir. Cette somme est ensuite placée sur un compte séquestre géré pour le compte de MicroVentures par Boston Private Bank. Ce n’est qu’à la fin de la campagne que les fonds sont libérés et seulement si le minimum a été atteint. Dans le cas contraire, les sommes sont retournées aux investisseurs. Pour ce qui est de notre campagne, le minimum de 50,000 dollars a d’ores et déjà été atteint.
  3. Pourquoi me demande-t-on combien je gagne? Lors du processus d’inscription sur la plateforme vous noterez deux questions indiscrètes: “net worth” (patrimoine) et “annual income” (revenu annuel). Pas d’inquisition fiscale ici, mais la règlementation mise en place en 2016 pour autoriser l’equity crowdfunding pour tous impose de distinguer en fonction du revenu. Objectif: protéger les plus faibles revenus contre des investissements risqués excessifs. En dessous de 100,000$ de revenu annuel ou de patrimoine, seuls 5% du revenu ou du patrimoine (le chiffre le plus bas est retenu) peuvent être investis chaque année en equity crowdfunding. Au-dessus de 100,000$, le plafond passe à 10%. Enfin, au-delà de 200,000$ de revenu annuel (300,000$ pour un couple) ou un million de patrimoine, vous êtes un “investisseur accrédité” et pouvez investir librement.
  4. Combien investir?  C’est la beauté de l’equity crowdfunding: il n’y a pas de minimum légal. Dans le cas de French Morning, vous pouvez investir à partir de 100$. Pour l’heure, les 45 investisseurs qui nous ont déjà fait confiance ont investi en moyenne 1500$, mais l’amplitude est grande, de 100$ à plusieurs dizaines de milliers de dollars.
  5. Faut-il résider aux Etats-Unis pour investir? Non, les campagnes sont ouvertes à tous. Pour les résidents étrangers, MicroVentures a même tout prévu: grâce à l’utilisation de Transferwise, vous pouvez envoyer votre argent avec un minimum de frais en évitant les lourdes commissions de cartes de crédit ou de banques. Vous verrez aussi que le formulaire d’inscription vous demande votre SSN (Social Security Number) ou TIN (Tax Identification Number). Si vous ne résidez pas aux Etats-Unis ou n’y avez jamais investi vous n’avez ni l’un ni l’autre. Dans ce cas vous pouvez simplement indiquer 0000 dans le cadre.

Pour en savoir plus sur les projets de French Morning et pourquoi nous avons décidé de faire cette levée de fonds, rendez-vous sur la plateforme. C’est aussi là que vous pouvez investir. On vous attend!