Législatives 2017: Frédéric Lefebvre réinvesti comme candidat LR en Amérique du Nord

C’est officiel. Frédéric Lefebvre vient d’être investi par Les Républicains à la législative en Amérique du Nord au terme d’un processus qui ne fut pas de tout repos. La décision a été confirmée, jeudi 23 mars, à French Morning par un porte-parole LR et le sénateur des Français établis hors de France Christophe-André Frassa.

C’est la fin d’un faux suspense qui n’a que trop duré et qui était devenu agaçant”, estime ce dernier, qui est aussi secrétaire national chargé des Français de l’étranger.

La ré-investiture de l’élu, qui avait remporté la circonscription nord-américaine en 2013, était gelée depuis l’été 2016 à la suite d’une décision de Nicolas Sarkozy, alors président du parti. Il reprochait à son ancien secrétaire d’Etat ses prises de positions à contre-pied de son parti (notamment son soutien à la loi Macron) ainsi que sa candidature à la primaire. M. Lefebvre avait publiquement protesté contre ce traitement, jugeant dans une interview au Point que “la menace” sur son investiture était “typiquement une pression du système” et pointant que les candidats sortants devaient être “automatiquement reconduits” en vertu des statuts du parti.

Le camp Fillon s’était dit prêt à redonner l’investiture à M. Lefebvre à condition que l’élu affiche un soutien “sans faille” au candidat LR. “Il y avait d’autres candidats à l’investiture“, précise Christophe-André Frassa, qui estime que “Frédéric méritait de l’avoir. La campagne va pouvoir commencer“. Frédéric Lefebvre n’a pas répondu à nos demandes de commentaire.

- Services -
PARTAGER
Photo du profil de Alexis Buisson
Arrivé à New York en 2006 après un an à Boston, Alexis Buisson est rédacteur-en-chef de French Morning depuis 2011. Il est aussi le correspondant du journal La Croix à New York.
  • J-rome Gt

    Sinon on vous propose un autre futur avec l’Avenir en Commun, le programme de la France Insoumise et sa candidate en Amérique du Nord Éléonore Gachet.
    https://www.facebook.com/FranceInsoumiseCanadaUSA

  • Jean

    Que les dirigeants parisiens se rassurent, s’ils leur a fallu des mois et mois pour prendre cette décision, nous électeurs n’aurons pas besoin d’autant de temps pour prendre la notre. Je suis un électeur de droite de longue date, mais cette fois-ci ce sera sans moi. Je voterai à droite mais pas pour lui. Et je sais que je ne serai pas le seul.

    • Kwade9

      eh bien moi qui suis de gauche de longue date je voterai pour F. Lefebvre. Pourquoi ? Parce qu’il a prouvé qu’il faisait son travail et qu’il défendait nos intérêts (carte vitale, vote électronique, frais de prélèvement sociaux, etc….).

      • dukon lajoie

        Je suis de droite, un peu extrême des fois, plus Sakozyste du tout après sa trahison mais il faut reconnaitre que, pour une fois, nous avons eu un député qui s’est vraiment investi pour soutenir ou présenter des projets qui étaient d’importance pour les résidents à l’étranger que nous sommes. C’est vrai, pas toujours d’accord avec lui sur certaines prises de position mais, à part moi, qui est parfait?
        J’essayerai de passer mon vote bien que la suppression du vote électronique ait atteint son but: Limiter le vote des français de l’étranger.

  • LadyS

    Celui qui défendait bec et ongles le Sarkozy véreux s’est vu geler sa candidature. C’est à pleurer de rire. Je m’abstiendrai de voter pour ce parti qui, de jour en jour, montre à quel point, il est atteint de malhonnêteté et de malversations. Avoir été un adorateur de Sarkozy et maintenant de Fillon est signé de mauvaise augure. Beurk !

Article précédentElisez la meilleure baguette de San Francisco
Article suivantQu’est-ce que je risque à travailler avec un ESTA aux Etats-Unis ?