Législatives 2017: Frédéric Lefebvre réinvesti comme candidat LR en Amérique du Nord

C’est officiel. Frédéric Lefebvre vient d’être investi par Les Républicains à la législative en Amérique du Nord au terme d’un processus qui ne fut pas de tout repos. La décision a été confirmée, jeudi 23 mars, à French Morning par un porte-parole LR et le sénateur des Français établis hors de France Christophe-André Frassa.

C’est la fin d’un faux suspense qui n’a que trop duré et qui était devenu agaçant”, estime ce dernier, qui est aussi secrétaire national chargé des Français de l’étranger.

La ré-investiture de l’élu, qui avait remporté la circonscription nord-américaine en 2013, était gelée depuis l’été 2016 à la suite d’une décision de Nicolas Sarkozy, alors président du parti. Il reprochait à son ancien secrétaire d’Etat ses prises de positions à contre-pied de son parti (notamment son soutien à la loi Macron) ainsi que sa candidature à la primaire. M. Lefebvre avait publiquement protesté contre ce traitement, jugeant dans une interview au Point que “la menace” sur son investiture était “typiquement une pression du système” et pointant que les candidats sortants devaient être “automatiquement reconduits” en vertu des statuts du parti.

Le camp Fillon s’était dit prêt à redonner l’investiture à M. Lefebvre à condition que l’élu affiche un soutien “sans faille” au candidat LR. “Il y avait d’autres candidats à l’investiture“, précise Christophe-André Frassa, qui estime que “Frédéric méritait de l’avoir. La campagne va pouvoir commencer“. Frédéric Lefebvre n’a pas répondu à nos demandes de commentaire.

- Services -