Législative: le Parti Pirate présente une candidate

Le Parti Pirate part à l’abordage des Etats-Unis et du Canada. Mercredi, le mouvement a annoncé qu’il présentait une candidate à la législative partielle en Amérique du Nord.

Véronique Vermorel, étudiante à l’ESSEC, résidant actuellement à Boston, a été choisie pour porter les couleurs du “parti” aux Etats-Unis et au Canada. Son suppléant, Mathieu Chambefort, est étudiant ingénieur en Sciences de la Terre à Polytech UPMC. Il réside actuellement à Edimbourg. Le Parti Pirate présente également un candidat dans la 8e circonscription, qui regroupe l’Italie, Malte, le Vatican, Saint Marin, la Grèce, Chypre, la Turquie et Israël.

(lire la suite sous l\'encart)

« Comme lors des législatives de juin 2012, les candidats pirates vont faire une « campagne à zéro euro ». Avec leurs petits moyens, ils promettent de multiplier les actions créatives et décalées, à leur image. Pour autant, ils entendent soulever des questions de fond, à l’opposé de la politique « people » que l’on nous a proposé jusqu’alors », prévient la formation dans un communiqué.

Lors de la législative de 2012, le candidat pirate Raphael Clayette avait recueilli 1,29% des voix. Ses comptes de campagne ont été invalidés car ils n’ont pas été déposés à temps, l’intéressé a-t-il expliqué fin février. Le Conseil constitutionnel l’a frappé de trois ans d’inéligibilité.