Législative: Julien Balkany ne se présentera pas

Julien Balkany ne sera pas candidat à la législative partielle en Amérique du Nord. Le quatrième homme de l’élection de juin 2012 l’a fait savoir jeudi dans un communiqué.

Après avoir mûrement et longuement réfléchi, j’ai pris la décision de ne pas me présenter à cette élection partielle; je ne serai donc pas candidat, écrit-il. Face à la gravité de la situation en France je considère que c’est mon devoir de responsabilité envers vous de ne pas être un vecteur de division au sein de notre mouvement et de notre circonscription“.

Avant l’investiture officielle de Frédéric Lefebvre par l’UMP, l’ancien candidat divers droite qui a rejoint le parti après la législative de juin avait demandé l’organisation d’une primaire, laissant entendre qu’il n’excluait pas de se présenter si l’UMP ne le suivait pas.

Dans son communiqué, il n’appelle à voter pour aucun candidat, mais souhaite que les électeurs fasse « barrage à la gauche ». “En démocratie, personne n’est propriétaire des voix des électeurs. C’est pourquoi je ne m’engagerai derrière aucun candidat. Cependant, comme je l’avais fait l’année dernière, j’appelle les Français des Etats-Unis et du Canada à se mobiliser pour faire barrage à la gauche et pour envoyer un député de droite pour nous représenter à l’Assemblée Nationale.”  Les électeurs auront l’embarras du choix: outre Frédéric Lefebvre (UMP), Damien Regnard (RFE), Gérard Michon (divers droite) et Louis Giscard d’Estaing (UDI) ont déclaré leur candidature.