Législative: Europe Ecologie les Verts présente un candidat

Le PS et EELV (Europe Ecologie les Verts) ne feront pas alliance dès le premier tour comme en 2012. Le parti écologiste a annoncé, mardi, la candidature de Cyrille Giraud à la législative partielle de mai et juin prochains en Amérique du Nord.

M. Giraud fut le suppléant de la candidate socialiste malheureuse Corinne Narassiguin, dont l’élection à l’Assemblée nationale a été annulée le 15 février par le Conseil Constitutionnel. Il habite depuis dix ans à Montréal, où il occupe le poste de « vérificateur en éthique financière », selon le communiqué d’EELV. « Il obtient la nationalité canadienne en 2008 à Montréal et s’implique de façon croissante dans la vie associative française de la métropole ». Il adhère à EELV en 2010.

Sa suppléante, Emmanuelle Garcia-Guillén, est enseignante en école internationale d’immersion bilingue à New York. Membre d’EELV depuis 2009, elle est “impliquée dans la défense de la cause animale” et interprète bénévole pour des demandeurs d’asile africains auprès de l’ONG américaine Immigration Equality, qui vient en aide aux homosexuels confrontés à des problèmes d’immigration.

Cette candidature sans le PS résulte de plusieurs semaines de négociations infructueuses entre les deux partis au niveau national. Selon une note interne au Parti socialiste, à laquelle French Morning a eu accès, EELV a offert deux options aux Socialistes : nommer Cyrille Giraud à la suppléance de Franck Scemama, candidat officiel du parti, ou ne pas s’allier au premier tour. Le PS a jugé qu’une telle alliance entre « deux hommes du même territoire (les deux sont implantés au Canada) » n’aurait « aucun sens politique et aucune efficacité électorale ». « Dès lors, EELV n’ayant à ce stade proposé aucune autre possibilité d’union au premier tour, il est légitime pour eux de choisir de présenter leur propre candidat indépendamment du PS », poursuivait la note.