L’effet de levier au service de la retraite

En ces temps où l’économie est volatile et imprévisible, nous pouvons avoir une certitude : les taux d’intérêt pratiqués par les établissements financiers sont historiquement bas.

Loin d’être une certitude mais plus une interprétation du passé : suite à une politique budgétaire expansive, il existe de fortes chances d’obtenir des taux d’inflation importants.

Enfin, une mesure de bon sens : il faut amortir la baisse tendancielle des retraites et l’allongement des durées de cotisation par des investissements générant des revenus futurs.

Il s’agit donc, tenant compte des trois postulats précédents, de trouver un moyen d’optimiser son endettement pour acquérir un actif corrélé à l’inflation et capable de générer des revenus futurs.

Nous avons une réponse : crédit amortissable et SCPI de rendement.

Notre offre de crédit

Depuis maintenant deux ans, nous avons renforcé nos activités de financement afin d’apporter une gamme large associée à un service de qualité et des taux compétitifs.

Avec 21 000 000 EUR de projets financés depuis le début de cette année, pour 14 000 000 EUR sur l’année complète 2009, nous créons de nouveaux partenariats et améliorons sans cesse nos conditions.

Généralement difficile à obtenir pour les non résidents, le crédit sans apport est aujourd’hui possible et très largement utilisé.

En effet, il permet de conserver ses liquidités dont le rendement est actuellement bien souvent supérieur au loyer de l’argent et aussi d’éviter des opérations de change douloureuses en termes de parité.

Enfin la détention de ces liquidités via l’assurance vie, associé à l’assurance décès du crédit permettra d’optimiser la transmissibilité de votre patrimoine.

Pourquoi les SCPI de rendement ?

Pour trois raisons :

Ø     corrélation à l’inflation et rendement supérieur au coût du crédit,

Ø     absence de gestion,

Ø     accompagnement bancaire facilité.

Véritable fléau au regard des économistes, l’inflation dévalorise certes les liquidités mais réduit par le même effet les dettes restant dues.

Durant cette période, un actif qui saura se valoriser au-delà ou au même rythme que le taux d’inflation en sera protégé.

De plus si cet actif peut se financer et payer une partie de cette dette par son rendement, il acquiert des vertus exceptionnelles. Il va tirer de cette conjoncture un double effet positif, de corrélation à l’inflation et de réduction mécanique de son endettement.

Enfin au terme du financement cet actif générera des revenus indexés et constituera un excellent complément de retraite.

Les SCPI de rendement ne font pas appel au crédit et les fonds collectés sont investis sur des murs commerciaux, de bureaux, d’entrepôts ou de boutiques.

Générant des loyers d’une part supérieurs aux loyers d’habitation et d’autre part revalorisés, l’immobilier commercial se trouve être l’un des meilleurs outils de protection contre l’inflation.

Autre qualité importante pour un résident et primordiale pour un expatrié, les SCPI ne souffrent d’aucun souci de gestion.

Décomposées en parts de quelques centaines d’euros, les SCPI sont cessibles par tranches, à l’opposé d’un bien immobilier classique dont la banque aura à organiser la cession en totalité en cas de défaut de l’emprunteur.

Un bon montage pour générer des revenus complémentaires

Prenons l’exemple de M Martin, expatrié d’une quarantaine d’années ayant une capacité d’épargne prévisionnelle stable de 1 000 EUR mensuelle pour sa retraite, quelque soit le pays de résidence.

Rendement prévisionnel de l’opération 5,70 %.

Opération financé à 100 % via un crédit amortissable sur 20 ans.

Taux de crédit de 4,20 % fixe + assurance comprise.

Dès la première année, Monsieur Martin touchera un loyer de 1 425 EUR par mois et devra acquitter une mensualité assurance comprise de 1 853 EUR, soit un débours mensuel de 495 EUR.

Durant l’opération ce débours (taxe comprise) devrait diminuer par le jeu de l’évolution des loyers* et atteindre une moyenne de 365 EUR*.

A l’échéance, Monsieur Martin sera propriétaire d’environ 445 000 EUR* de SCPI, et bénéficiera d’un loyer d’environ 2 000 EUR*.

365 EUR* d’effort pour 2 000 EUR* de revenus constitue un effet de levier exceptionnel, conséquence de rendements supérieurs au taux de crédit et d’une inflation à 2%.

Ce même effort placé sur un produit financier à 4% générerait un revenu futur d’environ 500 EUR sans protection à l’inflation.

L’immobilier reste le placement préféré des Français dont le bon sens en connaît les vertus d’indexation à l’inflation.

Les SCPI permettent donc d’associer à ces vertus, une absence de gestion et une amélioration des conditions de financement.

Il s’agit là d’une réelle opportunité conjoncturelle.

*Hypothèse de réévaluation des loyers et des parts de 2% par an et d’une taxation de 20% sur revenus fonciers.

Pour plus d’informations sur les solutions d’épargne programmée vous pouvez contacter :

New-York :    Eric THOBY              917-684-3599 [email protected]

New-York :    Jérôme KHASKI       516-477-0373 [email protected]