Le velib' part à la conquête de l'Ouest

Depuis le week-end dernier, les habitants d’Anaheim peuvent silloner la ville en vélo partagé selon leur gré. Une première borne a ouvert samedi dernier en plein centre-ville, les suivantes (il y en aura 10 en tout) suivront très prochainement.

Pour les habitants et visiteurs d’Anahaim, il suffit d’emprunter un vélo partagé à l’une des bornes Bike Nation de la ville, de contracter un abonnement (demi-heure, journée, ou plus) et de retourner le vélo dans une autre borne. L’économie de la ville reposant principalement sur le tourisme, nul doute que les visiteurs temporaires prendront plaisir à pédaler de Disneyland à l’Angel Stadium…

Les vélos de Bike Nation, l’entreprise qui a entièrement financé le programme d’Aneheim, présentent en plus l’intérêt d’être abordables. Un petit prix pour une courte durée : les trajets d’une demi-heure sont gratuits. Pour le reste des tarifs, la journée monte à 6$, l’abonnement mensuel à 35$, l’année à 75$. L’idée est de constituer une alternative économique et écologique aux transports en commun.

Le système, inspiré bien-sûr du Vélib parisien, n’en finit pas de faire des progrès aux Etats-Unis. Après Boston Washington, Denver, bientôt New York, Annaheim joue le rôle de précurseur pour l’agglomération angeline. Bike Nation se lancera bientôt dans Los Angeles, avec 400 bornes qui devraient être construites d’ici fin 2012. Le programme de LA s’étendra même à Venice, Hollywood, et Westwood. Ça roule fort pour le vélib’!

Infos pratiques : Bike Nation à Anaheim, depuis le 21 juillet 2012. 10 stations, 100 vélos pour la ville d’Anaheim. Première borne au croisement de Lincoln Avenue et Harbor Boulevard. Tarifs de 6$ (la journée) à 75$ (l’année). Gratuit la première demi-heure. Plus d’informations ici.

Crédit photo : Bike Nation USA