Le vaste répertoire de chef Gui

Si vous cherchez un énième livre de recettes, passez votre chemin! “The chef’s repertoire” ne fait pas dans le détail : un plat, ses ingrédients, les principales étapes. “Mon guide est destiné aux professionnels et aux amateurs qui ont besoin de se rafraichir la mémoire“. Avec 1 300 références, son répertoire est inspiré du “Répertoire de la cuisine” de Gringoire et Saulnier, lui même basé sur le “Guide culinaire” d’Escoffier, la bible de la cuisine française. “Aujourd’hui, l’ouvrage de Gringoire et Saulnier est jugé trop classique” remarque Chef Gui, dont l’ouvrage vient de remporter le “cordon d’or international culinary award”.

Ne vous y trompez pas! A 39 ans, malgré ses boucles brunes, son visage d’ange et son sourire charmeur, le marseillais n’est pas un débutant… BTS au Lycée hôtelier de Marseille, débuts américains à Philadelphie , puis dans un restaurant français de Tampa. Sa cuisine? “Moderne, provençale, à la sauce internationale“… Lorsque le restaurant ferme en 2001, il achète une malette de couteaux, des glacières et part faire la cuisine chez les habitants aisés de Tampa… “Parfois mes clients regardaient d’un drôle d’air ma vieille Volvo garée devant leur maison de rêve… mais ils ont aimé ma cuisine“. Il a cuisiné pour un président européen, pour une soirée avec Bill Gates, pour des joueurs de football. “C’était le rêve américain!” se souvient-il…

Guillaume Alinat troque alors sa Volvo pour deux camionnettes au logo de sa société Elite Events et change de prénom car “les américains n’arrivent pas à prononcer Guillaume, et Chef Gui est un bon nom marketing!“. Avec son associée, il prépare dans la cuisine d’Elite Events, puis assemble chez ses clients. “Ils aiment avoir un chef chez eux“. Chiffre d’affaires annuel? environ 600 000 dollars. “En 2006-2007, ça a très bien marché… En décembre 2007, on a cuisiné pour 60 soirées! Aujourd’hui, c’est plus difficile” admet-il. Depuis un an, Chef Gui enseigne aussi les arts culinaires dans un lycée public de Tampa (“Ils ont une cuisine à 3 millions de dollars!“) et à l’Art Institute. “C’est un boulot prenant. Avec les ados, tu ne maitrises rien mais ils me respectent donc ça va!“. Chef Gui est un homme occupé…Il s’est déjà attelé à son deuxième livre, tient son blog et rêve d’avoir, un jour, son émission culinaire à la radio ou à la télé…

“The chef’s repertoire”de Gui Alinat, 2010, American Technical Publishers, 176 pages, 36$ sur amazon.com et sur chefgui.com