Le super-vilain masqué célèbre ses 100 ans

Le personnage de fiction français, créé début 1911 par Pierre Souvestre et Marcel Allain, est centenaire cette année. D’abord littéraire, l’œuvre est adaptée en 1913 au cinéma par Louis Feuillade, le maître du serial français, et devient mondialement célèbre. Pas moins de trente-deux romans et cinq films et été écrits et réalisés sur le personnage.

La société des amis des Fantômas incluait Cocteau, Max Jacob, Picasso, Apollinaire et Colette. Magritte et Juan Gris l’ont peint et Kurt Weill lui a composé une musique.

Pour célébrer les 100 ans du méchant masqué Fantômas, le musée Hammer à Los Angeles, organise ce jeudi 13 janvier à 19h, une projection du film muet Le Mort Qui Tue, de Louis Feuillade (sorti en 1913). C’est le troisième film (sur cinq) de la série « Fantômas ». Fantômas assassine Jacques Doillon, il arrache à son cadavre la peau des mains et s’en fait des gants qui laissent après ses crimes l’empreinte du disparu.

La projection sera suivie d’un débat, puis d’une fête d’anniversaire dans la cour du musée.

Fantômas Centenaire

Quand : Jeudi 13 janvier 2011, à 19h

Où : Hammer Museum – 10899 Wilshire Blvd, Westwood Blvd @ Wilshire, Los Angeles

Gratuit, mais tickets exigés. Vous pouvez vous les procurer au Billy Wilder Theater Box Office, une heure avant le début des festivités. Les tickets sont limités à un par personne.

Possibilité de se garer dans le parking situé sous le musée. $3 après 18h.