Le Queens fête la Jamaïque

Le Grace Jamaican Jerk Festival, réputé en Floride comme étant le plus gros évènement de nourriture des Caraïbes aux Etats-Unis, investit New York pour la deuxième année consécutive. L’évènement fêtera cette année les cinquante ans de l’indépendance de la Jamaïque (6 août 1962).

Une compétition opposera les meilleurs cuisiniers (chefs professionnels et amateurs) dans la confection du plat traditionnel jamaïcain, le jerk, de la viande macérée dans les épices et cuite au barbecue.

Outre les stands de nourriture, ce rendez-vous familial sera ponctué de concerts. Le chanteur de raggae originaire du Bronx, Tarrus Riley, fait figure de tête d’affiche. Le fils de Jimmy Riley, légende du raggae et du ska, a été révélé en 2007 par ses deux hits Beware et She’s royal. Il a été récompensé pour sa musique à plusieurs reprises, notamment du prix du meilleur artiste de l’année en 2011, lors des EME Awards (Excellence in Music and Entertainment – Jamaïque). Se produiront aussi sur scène Fab 5, Stone Love, Road Int’l, Dubmaster Chris, des groupes de gospels et les comédiens Ity & Fancy Cat.

Un tournoi de dominos et des activités pour enfants animeront le festival. Dix mille visiteurs sont attendus.

Infos pratiques : 

Jamaican Jerk Festival, au Roy Wilkins Park, dans le Queens. Dimanche 22 juillet, de midi à 20h. Merrick blvd & Baisley blvd. Tickets 25$; 35$ le jour même; gratuit pour les moins de 12 ans. Plus d’informations ici

Crédit photo : Jamaican Jerk Festival NY 2011 (Freddie Mcgregor)