France vs Etats-Unis: le match du petit déjeuner

En France, comme aux Etats-Unis, le petit déjeuner reste une institution.

84,9% des adultes français prennent leur petit déjeuner, selon une étude publiée en 2009 par l’AFSAA (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments).

En 2011, une autre étude, publiée cette fois-ci aux Etats-Unis et réalisée par le NPD Group montre que près de 10 % de la population américaine (soit 31 millions d’habitants) “saute” le petit déjeuner. Les jeunes hommes âgés entre 18 et 34 ans sont plus nombreux à commencer leur journée le ventre vide (28% contre 18% pour les jeunes femmes). En France, le constat est le même : selon l’INSEE, seuls 64 % des moins de 25 ans ont une prise alimentaire entre 5 heures et 11 heures du matin, contre 90 % des personnes de 50 ans et plus.

Aux Etats-Unis, comme en France, on petit déjeune majoritairement seul. Ainsi, 55,1% des petits déjeuners sont pris seuls aux Etats-Unis. En France, toujours selon l’INSEE, les habitants mangent plus souvent seuls le matin qu’aux autres moments de la journée (49 % contre 23 % le midi et 19 % le soir). En cause : des emplois du temps différents au sein des ménages.