Après LinkedIn, Vincent Attali poursuit sa passion culinaire avec The French Spot

Maria Zapata et Vincent Attali, créateurs de The French Spot. Crédit : Frédéric Neema / www.fnphoto.com

Après trois et demi passés chez Linkedin, Vincent Attali s’est lancé un nouveau défi : lancer sa propre pâtisserie, baptisée The French Spot. Le chef pâtissier, fort d’un parcours impressionant chez Robuchon, Dominique Ansel, au restaurant Mourad à San Francisco, ou encore au Wynn de Las Vegas, a saisi au vol l’opportunité que l’épidémie de COVID lui a présentée : “A LinkedIn, je dirigeais vingt chefs pâtissiers répartis sur six restaurants. Tout le monde a été licencié début juillet à cause de la pandémie. Je devais réagir, et faire de mon expérience quelque chose de concret.

Fort d’un grand nombre d’abonnés sur Instagram, encouragés par ses collègues de LinkedIn, Vincent Attali décide alors de créer The French Spot en juillet avec l’aide de sa femme Maria et de son ami Tony Miller: “Maria est peintre et illustratrice. Elle avait déjà travaillé dans la pâtisserie, c’est donc tout naturellement qu’elle est devenue la spécialiste de la décoration de gâteaux“, explique Vincent Attali. “Quant à Tony, avec qui j’ai participé à l’émission “Sugar Rush” en juillet dernier, son commerce de vente de pâtisseries en gros a aussi vu son activité réduite de 80%, et nous sous-louons sa cuisine. The French Spot est donc une sorte de collectif de passionnés de pâtisserie !

Crédit : Frédéric Neema / www.fnphoto.com

Le succès de la campagne Kickstarter, soutenue par près 270 personnes et qui a permis de récolter plus de quatre fois les 5000 dollars initialement espérés, a conforté Vincent Attali dans son idée de se lancer à son compte, avec une formule à géométrie variable : “On peut soit souscrire à un abonnement de pâtisseries, livrées chaque semaine, une semaine sur deux, ou chaque mois, soit passer une commande ponctuelle lors des “pop-ups” du week-end. Nous livrons dans toute la Bay Area“, explique-t-il. “On peut également trouver nos pâtisseries au café Nirvana Soul, à San José.” Le talent de designeuse de Maria est mis à profit avec la réalisation de gâteaux sur mesure pour des grandes occasions : “On nous a demandé un gâteau d’anniversaire avec un skateboard, nous en avons fait un sur le thème des constellations, ou avec un ourson qui dort pour un baby-shower…Il y a toujours de la demande pour des gâteaux personnalisés.

Le mochicro. Crédit : Frédéric Neema / www.fnphoto.com

Au menu du French Spot, on retrouve les influences françaises et asiatiques qui définissent la patte de Vincent Attali: “Le mochicro est un croissant dont la pâte feuilletée se marie très bien avec l’onctuosité du mochi. J’aime transformer les classiques, tels l’éclair ou le mille-crêpes, en leur ajoutant une touche inattendue, comme une crème au beurre parfumée au matcha.” Le menu change très regulièrement, et est posté le mercredi pour les ventes du week-end.

A terme, Vincent et Maria Attali espèrent ouvrir leur pâtisserie à Oakland, dans la East Bay. Pour cela, ils espèrent que les chiffres des deux premiers trimestres d’existence de French Spot seront favorables. Pour préparer leur “sales pitch”, ils se sont entourés d’un mentor bien connu dans le milieu de l’hospitalité, Germain Michel, fondateur des bars à vins Amélie. Nous ne savons pas encore si on ouvrira un commerce traditionnel, ou une cuisine industrielle pour faire de la vente de gros, et fonctionner sur un système de livraisons. 2021 nous le dira.