Le New York irréel de Daniel Castan à Carré d’artistes

Agenda

Du 8 janvier 2015

Au 8 avril 2015


 

Carré d’Artistes

241 Bleecker Street

Site ici

 

 

La passion du peintre Daniel Castan, c’est New York, les univers urbains, les perspectives démesurées et les points de fuite. Des peintures plus suggestives que vraiment représentatives. Une forme d’impressionnisme contemporain, si l’on peut dire.

«Je fais du figuratif et de l’abstraction, et la ville de New York s’y prête bien, explique-t-il depuis la galerie Carré d’artistes de SoHo, où ses tableaux sont disponibles. Ce que je propose est un New York revisité, l’expression d’une atmosphère bien plus que des détails“.

Sur ses toiles peintes au couteau et à l’huile alkydé, le peintre essaie de recréer ces ambiances graphiques urbaines qu’il affectionne. Les couleurs y sont plutôt vives et contrastées, les lignes des immeubles se perdent  dans le ciel et les larges avenues semblent sans fin. L’atmosphère y est électrique, onirique et mystérieuse.

Si, au départ, Daniel Castan ne travaillait qu’à partir de ses propres clichés, il peint désormais grâce à son imagination. Aujourd’hui, seul compte le travail sur la lumière, la perspective, la dimension, tous détails superflus étant soigneusement occultés.

Les galeries d’art  “Carré d’artistes”, ont pour vocation commune de “démocratiser l’art contemporain”. Sans discrimination de style, de technique, de cote, de notoriété, ces galeries exposent en permanence une sélection de 600 artistes peintres dans 26 galeries dans le monde entier.

 

Agenda

Du 8 janvier 2015

Au 8 avril 2015


 

Carré d’Artistes

241 Bleecker Street

Site ici