Le Met nous désoriente

Ce n’est pas tous les jours que le MET met un artiste contemporain a l’honneur. Le musée a donc choisit à cette occasion celui que l’on considère souvent comme un des plus grands artistes vivants : Richard Serra. Essentiellement connu pour ces plaques d’acier massif aux courbes organiques, le MET nous offre l’occasion de découvrir une facette moins connue de son œuvre, ses dessins.

A la fois plus zen et incisif que ses sculptures, le choix du lin pour certaines pièces sont comme un clin d’œil a l’usage si particulier des matériaux qui a rendu l’artiste célèbre. Ce dernier appelle d’ailleurs les visiteurs à ne pas regarder ses dessins comme tels mais comme une invitation à repenser l’espace physique dans lequel nous nous trouvons.

Où ? 1000 Fifth Ave

Quand ? Jusqu’au 28 août.

Combien ? Donation suggérée 20$.