Le meilleur des festivals de cinéma dans la Baie de San Francisco

© Charlotte Attry - BAMPFA

L’automne amène dans la Baie de SF des évènements incontournables pour les amoureux du 7ème art. Du large public au plus spécifique. Sélection de festivals à suivre.

Le Mill Valley Festival, le plus prestigieux
Depuis 42 ans, il réunit la crème des films indépendants et internationaux. Plus de 200 réalisateurs d’origines diverses sont attendus à Marin County, au nord de San Francisco. Organisé par le California Film Institute, il a la réputation de mettre à l’honneur les succès à venir. Cette année, de nombreux films projetés à Cannes font partie de la sélection. Et les frenchies sont bien représentés avec, entre autres, les projections de « Grâce à Dieu » (François Ozon), « Les Hirondelles de Kaboul (Eléa Gobbé-Mevellec et Zabou Breitman, qui sera sur place), « La Vérité » (d’Hirokazu Kore-eda avec Catherine Deneuve et Juliette Binoche) ou « les Misérables » de Ladj Ly (qui représentera la France aux Oscars). Les billets sont vite épuisés, mais on peut assister à certaines projections dans d’autres lieux-partenaires, comme au Berkeley Art Museum and Pacific Film Archive. 3-13 oct. Infos ici.

Le Drunken Film Festival, le plus décontracté
Pour la seconde édition de ce festival d’un nouveau genre, 98 films seront diffusés sur 9 jours dans différents bars d’Oakland. Le pari des cinéphiles à l’origine du projet : des films variés, décomplexés et accessibles à tous. Unique recommandation : consommer des boissons en profitant de la bonne ambiance. La soirée d’ouverture, en présence de réalisateurs de la Baie (dont l’une des stars du stop-motion, Phil Tippett) est payante, mais les autres séances sont gratuites. 4-12 oct. Infos ici.

Superfest, le plus engagé
L’International Disability Film Festival est le plus ancien festival au monde traitant du handicap. Pendant deux jours, entre Berkeley et San Francisco, des films (formats divers) célèbrent le handicap comme force et moteur de création. Au programme : des histoires de dépassement de soi, de questionnements identitaires et sur le regard des autres. Le tout, sans tabou. 2021 oct. Infos ici.

Le Japan Film Festival, le plus dépaysant
Immersion dans la culture J-pop avec la 7ème édition de ce festival pointu. La sélection présente les films acclamés par la critique au Japon, dont de nombreuses nouveautés. À noter, les premières de « We Are Little Zombies » (sur de jeunes orphelins qui montent un groupe), « Jesus » (sur un jeune garçon qui quitte Tokyo et débarque dans une nouvelle école à la campagne) ou la diffusion de documentaires remarqués et primés (« Life is fruity » sur le choix de vie d’un architecte au cœur de la nature; « I go gaga my dear », sur Alzheimer; ou « A journey through genders », l’histoire de la première femme devenue un homme au Japon). L’évènement coïncide avec le J-Pop Summit qui permet d’élargir l’expérience nipponne dans le quartier de Japan Town avec des animations, des concerts et de la cuisine. 4-10 oct. Infos ici.