Le Macaron étend son empire au Texas

Rosalie Guillem en est convaincue: le coeur des Américains a été conquis par le “petit gâteau rond moelleux à base de pâte d’amandes a conquis le cœur des Américains”. Fondatrice de la marque Le Macaron Le Macaron, elle s’apprête à ouvrir 12 franchises dans le nord du Texas au cours des deux prochaines années à venir.

La société qui vient de fêter ses dix ans en septembre dernier, comptabilise aujourd’hui plus de 54 magasins répartis dans douze Etats différents et affiche un chiffre d’affaires de quelque onze millions de dollars. «Nous opérons une stratégie sélective au Texas sur des sites comme San Antonio et Austin où la population est jeune, dynamique et répond bien à notre concept, explique la fondatrice. Nous envisageons aussi de nous renforcer à Dallas, ville en pleine mutation. Notre nom est devenu familier dans l’État. L’économie est en pleine expansion et la diversité des cultures font du Texas un lieu optimal pour notre croissance ».

Celle qui a crée l’entreprise avec sa fille Audrey Saba-Guillem, a surtout misé sur la qualité de ce produit de luxe, confectionné par des chefs français dans leur fabrique à Sarasota en Floride, contribuant ainsi à faire de la marque un label distinctif. «L’industrie de la pâtisserie est en pleine croissance et représente un marché de 30 milliards de dollars. Nous avons aussi inclus la part du sans gluten dont le marché  devrait progresser de 10% par ans pour les dix ans à venir. Notre produit est unique et haut de gamme », renchérit-elle. Le nouveau développement du mobile kiosk (chariot ambulant), opéré en automne 2018 lui permet ainsi une expansion dans un grand nombre de centres commerciaux, comme à Dallas-Fort Worth où de nouvelles franchises devraient voir le jour.

A l’avenir, Rosalie Guillem vise des emplacements dans les aéroports, voire une collaboration avec les villes pour des festivals ou des évènements sportifs et culturels avec une adaptation du matériel des franchisés à cet effet. Pour continuer à séduire, l’entreprise mise sur l’innovation en proposant sans cesse de nouvelles saveurs à une palette qui compte déjà 60 parfums. A cela s’ajoute des arômes saisonniers inattendus comme la citrouille, velours rouge, mon chéri et beurre de cacahuète. Le Macaron a d’ailleurs été récompensé en se hissant à la dixième place des 100 meilleures franchises émergentes en 2019. La société aspire maintenant à signer des accords avec des grandes marques d’hôtels au niveau national pour pouvoir aider les franchisés à fournir localement les grandes chaînes. Consciente de son atout, Rosalie Guillem préfère se renforcer aux États-Unis mais ne dit pas non à l’international (pays voisins dans un premier temps comme le Mexique) si une opportunité se présente.