Le guide de la Winter Music Conference

D’un petit évènement précurseur sur un courant musical qui n’attirait pas encore les foules, la Winter Music Conference est devenu en 25 ans le plus grand rassemblement dédié à la musique électronique. La 26 ème édition ouvre ses portes le 8 mars et devrait, comme à son habitude, enflammer Miami. Pendant cinq jours, le Convention Center va accueillir des conférences et ateliers réservés aux professionnels de l’électro tandis que la fête battra son plein dans les boîtes et hôtels de South Beach.

En 2010, 1 909 artistes et DJ sont passés par Miami, attirant plus de 100 000 personnes, professionnels et amateurs. « Aujourd’hui, c’est entre les grandes retrouvailles annuelles d’une industrie et un spring break pour adultes », résumait le Miami Times en mars dernier, rappelant qu’à l’époque du web, la Winter Music Conference reste l’occasion pour les artistes de se rencontrer, d’échanger et de créer. C’est aussi le lieu où des carrières se lancent. En 2006, la chanteuse R&B Rihanna s’y produisait puis ce fut au tour de Lady Gaga, en 2008.

Quant aux événements « satellites » -les innombrables fêtes qui rythment la WMC-, ils contribuent à la réputation de South Beach comme une destination mondiale incontournable pour la fête. En résumé, la WMC, c’est l’occasion d’aller faire des fêtes démesurées et de tomber sur son DJ préféré en train de mixer au bord d’une piscine.

Le badge professionnel donnant accès aux conférences et aux soirées coûte 395 dollars. Cliquez ici. Sans ce badge, le tarif des soirées oscille entre 0 et 100 dollars.

Vous trouverez ici la liste officielle des événements : cliquez ici.

Et voici notre sélection de fêtes à ne pas rater :

Pour l’ouverture, le mardi 8 mars, optez pour Danny Tenaglia, pilier de la WMC avec 24 participations sur 25 éditions. Il mixera avec une quinzaine d’autres DJ au National Hotel. Cliquez ici.

Le jeudi 10 mars, rendez-vous pour dix-sept heures de son non stop sur la plage, pour la célèbre Miami Electric Beach Party organisé par le club Nikki Beach. Cliquez ici et lire à la fin de la page.

Le même jour, vous pouvez aussi opter pour Do you wanna boogie ? au Beach Plaza Hotel où la fête sera plus « grand public » puisque DJ Spinna et ses acolytes mixeront de l’électro mais aussi de la funk, des sons disco et boogie. L’entrée est gratuite sur réservation, cliquez ici.

Vendredi 11 mars, les DJ Iz et Diz de Chicago seront au Love Hate Lounge. La fête est gratuite. Cliquez ici.

Le samedi 12 mars, la Cadenza Boat Party vaut le détour, même à 100 dollars l’entrée. La fête se déroule sur un yacht de 15 heures à 21 heures. Cliquez ici.

Puis enchaînez le soir avec l’excellente Djette allemande Monika Kruse au Space Miami. Cliquez ici.

Pour terminer le dimanche, testez la Cadenza Closing Party au Shine dans le Shelborne Beach Resort. Les DJ Michel Cleis et Robert Dietz seront aux platines et devraient séduire le public de Miami comme celui du célèbre Pacha d’Ibiza.

L’autre événement dédié à la musique électro, l’Ultra Music Festival, organisé habituellement en même temps que la WMC, aura lieu cette année du 25 au 27 mars. Retrouvez le programme en cliquant ici.