Le date new-yorkais de Cécile: “La situation est devenue bizarre”

Love / flickr

Le premier contact

Cécile était stagiaire dans la banque, lui (on l’appellera Rick) travaillait dans un restaurant à New York. Il se sont rencontré lors d’une soirée sur son lieu de travail. “Il m’a tout de suite plu, se souvient la Française de 26 ans. Il avait de la conversation et de l’humour, il semblait sérieux…” Il prend son numéro, elle fait de même. Cécile et son coup de coeur acceptent de se retrouver quelques jours plus tard.

Le premier date

Une affaire qui roule ? Qui coule plutôt. Très vite, la jeune femme se rend compte que quelque chose cloche. “On a essayé de se voir à plusieurs reprises, mais il annulait souvent à la dernière minute en disant qu’il avait du travail“, explique-t-elle. Embêtée par la situation, elle se montre toutefois compréhensive. Rick était serveur et prenait tous les petits boulots qu’il pouvait trouver pour “pay the rent“. Un beau jour, il propose de se retrouver pour déjeuner. “Il m’a dit qu’il réfléchirait à un endroit sympa pas loin de mon travail“. Elle accepte, mais se demande bien ce qu’il va pouvoir dénicher: elle travaille à Midtown East, un quartier de bureaux où l’on prend souvent des plats à emporter.

Le Jour-J, elle retrouve Rick. Première mauvaise surprise: “il n’avait pas d’endroit en tête”. Après plusieurs minutes à errer dans ce quartier bruyant et ses avenues pleines de bus, taxis et camions, il propose d’aller dans un deli avec un buffet, où chacun paie sa nourriture au poids. Cécile connait bien l’endroit. Elle y va régulièrement pour ses pause-déj. Elle accepte à contre-coeur, mais elle n’a pas non plus beaucoup de temps. “La situation était devenue bizarre…“.

Quelques minutes plus tard, la voici donc en “date” dans un deli bondé et bruyant, avec un plateau entre les mains… Elle a pris une salade, lui du poulet et de la soupe. Ils s’apprêtent à payer. “Je me suis dit: c’est vraiment le date le plus étrange de ma vie“.

Le coup de grâce arrive quelques secondes plus tard quand elle se rend compte que Rick n’a pas l’intention de payer. Au moment de passer à la caisse, il ne réagit pas. “C’était comme si il s’attendait à ce que je paie sa part!”. “Together or separate ?”, lui demande la caissière. Rick admet à Cécile qu’il n’a pas assez d’argent sur lui pour régler la note. Elle finit par l’inviter. “On s’est posés, on a fait la conversation. Je savais que l’on ne se reverrait pas et lui aussi“.

Bilan :

En effet, ils ne se sont plus jamais revus. Il a disparu dans la nature après ce “date” foireux. Pas un sms ou appel, rien. “C’était tellement étrange. C’est comme si j’avais eu une personne différente devant moi ce jour-là. Il n’avait rien à voir avec la personne que j’avais rencontrée au restaurant“. À ce jour, elle ne comprend toujours pas pourquoi Rick était l’ombre de lui-même dans ce fameux deli bruyant de Midtown.

Le dating à New York:

Heureusement pour Cécile, elle n’a plus fait de “date” au deli par la suite. Depuis cet épisode, elle avoue être beaucoup plus sur ses gardes. “Quelqu’un peut avoir l’air bien dans ses pompes à première vue, mais on ne sait jamais ce qu’il se passe dans sa vie“, résume-t-elle.