Le Clarkson, le septième bébé de Georges Forgeois

Infos pratiques

 

Le Clarkson, 225 Varick Street

212-675-2474

Plus d'informations ici

Le groupe Forgeois lance son septième restaurant à New York : le Clarkson. Pour ce nouveau bistrot, le restaurateur change de recette : la cuisine européenne à la sauce américaine. “J’avais envie de changer et de me lancer un challenge », confie Georges Forgeois, patron du groupe.

Pour ce nouveau restaurant, le groupe conserve pourtant ce qui a fait son succès : le côté bistrot français, notamment à travers la décoration. Ainsi, les tables rappellent-elles les établissements parisiens des années 1940. Avec le Clarkson, le groupe Forgeois désire transformer, au-delà de la cuisine française, la cuisine européenne. « Les recettes sont européennes mais le chef les transforme à la façon des chefs américains, explique Georges Forgeois. La plupart des plats à la carte pourraient très bien se trouver sur des menus français mais ils sont revisités à la sauce américaine ». Les plats traditionnels, comme le confit de canard ou le poussin rôti, sont ainsi agrémentés de nouveaux ingrédients comme du bacon au verjus (un acide extrait de raisin blanc).

L’une des nouveautés du groupe est de proposer des produits bio et locaux. Mais que les puristes se rassurent, le vin et le fromage sont toujours importés d’Europe. L’ambiance du bistrot invite à l’aventure, avec des tableaux rappelant les safaris d’Afrique. La carte des cocktails est exotique également : elle propose des boissons aux doux noms de « Matahari », « Widow’s Kiss » ou encore « Gypsy Sidecar ».

Le restaurant s’adresse à une clientèle familiale. Certains plats, les « Share Plates » ne sont servis que pour être partagés. « Nous avons voulu créer une ambiance conviviale», explique Georges Forgeois, qui aime définir le Clarkson comme un « Café Noir amélioré ».

Infos pratiques

 

Le Clarkson, 225 Varick Street

212-675-2474

Plus d'informations ici