hors normes Miami Jewish Film Festival

Le cinéma français rayonne au Miami Jewish Film Festival

par

Grégory Durieu

-

12 janvier 2022

Agenda

Du 13 janvier 2022

Au 27 janvier 2022

Miami Jewish Film Festival

Lieu

Miami, Miami Beach, Coral Gables

Adresse

Plusieurs adresses

Prix

$15

Envie de vous faire une toile ? Près de 150 films en provenance d’une vingtaine de pays, dont huit longs-métrages français, figurent au programme du Miami Jewish Film Festival, qui se tiendra du jeudi 13 au jeudi 27 janvier. Cet événement cinématographique, qui célèbre son quart de siècle, proposera des productions en salle et organisera également des projections virtuelles, permettant de visionner certains films depuis le confort de son canapé.

Révélée dans la série « Dix pour cent », Camille Cottin est au casting de « Cœurs vaillants » (mercredi 19 janvier à 7:30pm au Miami Beach JCC), un long-métrage réalisé par la scénariste franco-marocaine Mona Achache. Ce drame raconte l’histoire, purement fictive, de six enfants juifs cachés à Chambord à l’été 1942, avec l’espoir de passer en zone libre.

Le réalisateur marseillais Christophe Cognet signe « À pas aveugles » (visible en ligne), un documentaire émouvant consacré aux photographies prises en secret par une poignée de déportés, au risque de leur vie, dans les camps de concentration lors de l’occupation de la France par l’Allemagne nazie durant la Seconde Guerre mondiale.

Composé d’images d’archives et de témoignages, le documentaire « Une histoire d’amour sous l’occupation italienne » (visible en ligne) d’Audrey Gordon, de son côté, retrace un épisode méconnu de la Deuxième Guerre mondiale : l’occupation italienne en France et la protection des juifs d’Europe centrale et orientale dans les Alpes.

Actrice émérite, Sandrine Kiberlain est passée pour la première fois derrière la caméra afin de réaliser « Une jeune fille qui va bien » (visible en ligne). Se situant à Paris durant l’été 1942, ce long-métrage suit le quotidien d’Irène, interprétée par l’étoile montante Rebecca Marder, une jeune femme de confession juive qui rêve de devenir comédienne.

Dans cette programmation s’ajoute « Ziyara » (visible en ligne), un documentaire de Simone Bitton. Tel un pèlerinage, la réalisatrice franco-marocaine suit les traces de ses ancêtres en sillonnant les routes du Maroc à la recherche des gardiens de la mémoire juive de ce pays.

Les amoureux du septième art français pourront également voir ou revoir « Hors normes » (visible en ligne), le dernier long-métrage du duo de cinéastes Olivier Nakache et Éric Toledano. Inspiré de faits réels, ce film raconte l’histoire de Malik et Bruno, respectivement interprétés par Reda Kateb et Vincent Cassel, qui dirigent chacun une association venant en aide à de jeunes autistes atteints de symptômes lourds.

Françoise Fabian est quant à elle à l’affiche de « Rose » (lundi 24 janvier à 7:30pm au Miami Beach JCC), le premier film d’Aurélie Saada, l’ancienne chanteuse du duo Brigitte. L’actrice campe une septuagénaire qui, après la mort de son mari, décide de vivre sa vie pleinement, faisant ainsi voler en éclat les stéréotypes sur les femmes âgées.

Caméra au poing, l’actrice et chanteuse Charlotte Gainsbourg livre un portrait intimiste de sa mère, Jane Birkin, dans « Jane par Charlotte » (visible en ligne), son premier film en tant que réalisatrice. Absence, maladie et autres sujets douloureux nourrissent ce documentaire confidentiel qui a notamment été présenté hors compétition au Festival de Cannes.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Share on pinterest

L’auteur.e

No Content Available
Abonnez-vous à French Morning !Recevez notre newsletter gratuitement

publicité

© 2022 French Morning US, French Morning Media Group. All Rights Reserved. Made in NYC.