Le Bel Ami de Vanessa Laplaud

Arrivée il y a presque 10 ans à New York comme jeune fille au pair, Vanessa Laplaud, originaire de Limoges, n’a jamais pu se résoudre à quitter la ville. Titulaire d’une maîtrise d’Histoire de l’art, elle enchaine les petits boulots, puis crée la filiale d’Imperialimoges à New York (entreprise de porcelaine créée par son grand-père), et dirige la boutique de décoration Nina Griscom. Enfin, elle décide d’ouvrir son propre business. « J’en avais assez de travailler pour les autres » nous explique-t-elle. C’est alors que lui vient l’idée d’ouvrir un café à la française. « Je voulais créer un espace de rencontre, rester au contact des gens ».

S’il y a bien une chose que les Américains consommeront toujours, c’est du café. Après des mois de recherche pour trouver l’emplacement idéal, Bel Ami, a ouvert ses portes le lendemain de la Saint Patrick, sur la 68ème, au croisement de Madison. « Les gens du quartier étaient ravis. Cela fait un mois qu’ils pouvaient voir l’affiche sur la devanture annonçant l’ouverture de Bel Ami. Après tant de travail, c’est la plus belle des récompenses. » nous raconte-t-elle. Quelques jours seulement après l’ouverture, les passants ont déjà l’air de s’y arrêter comme par habitude.

Bel Ami 1Chez Bel Ami, on ne trouve donc que des produits traditionnels français, faits maison ou importés, sans conservateurs. Pour la pause café, laissez-vous séduire par un expresso La Colombe, un chocolat chaud fait avec du pur chocolat noir, blanc ou au lait de chez Michel Cluizel, ou encore un thé Dammann frères accompagné d’un croissant à la française. Pour déjeuner, un peu de fraicheur avec la salade Bel Ami, ou une soupe pour se réchauffer, accompagnée d’un mini-sandwich, fait avec une véritable mini-baguette. Enfin, si vous avez un petit creux dans l’après-midi, Bel Ami propose au choix, Eclair au chocolat, Mille feuilles, Tarte Tatin… et pour faire durer le plaisir, un cookie chocolat et noix caramélisées fait maison pour la route.

Bel Ami 1Vanessa Laplaud a de nombreux projets pour son Bel Ami. « Les gens me font des suggestions et je les écoute. Par exemple, je n’avais pas pensé au lait de soja, nous venons de l’ajouter, nous dit-elle. C’est amusant, les gens me demandent aussi souvent du vin. Sûrement pour le côté français. Je vais y penser. » Cet été, pour profiter du beau temps et prolonger l’instant de détente, des bancs seront installés devant le café. De plus, Bel Ami vous accompagnera jusque chez vous : pour des anniversaires ou autres évènements, vous pourrez commander à l’avance des gâteaux, cup cakes ou autres pâtisseries, toujours “the French way”, cela va sans dire.

Bel Ami, 30 E 68th St