Search
Close this search box.

Le baryton Stéphane Degout de retour à New York

par

Vincent Pialat

-

22 mars 2023

Agenda

Du 3 avril 2023

Au 5 avril 2023

Stephane Degout au Park Avenue Armory

Récital du baryton français

Lieu

Park Avenue Armory

Adresse

643 Park Ave, New York, NY 10065

Prix

A partir de 74$

Deux dates pour se replonger dans l’œuvre de compositeurs illustres (Schubert, Fauré, Debussy, Lily Boulanger…) grâce au baryton multi-récompensé Stéphane Degout et au pianiste Cédric Tiberghien : les lundi 3 et mercredi 5 avril, c’est dans le cadre des Recital Séries du Park Avenue Armory que les deux artistes français se produiront, inaugurant le programme de l’année de ce lieu majestueux situé dans l’Upper East Side, à New York, entre les 66e et 67e rues.

Réputé pour la finesse et la sensibilité qu’il véhicule dans ses interprétations, Stéphane Degout est apparu dans les plus grandes maisons d’opéra et festivals du monde entier. Il a été désigné « Artiste lyrique de l’année » aux Victoires de la musique classique en 2012 et 2019; cumule deux nominations aux Grammy Awards (catégorie meilleur disque d’opéra, en 2014 et 2019); a été élu Personnalité musicale de l’année par l’Association Professionnelle de la Critique de Théâtre, Musique et Danse en 2018; et a décroché l’an dernier le prix du meilleur chanteur de l’année 2022 des International Opera Awards.

Stéphane Degout interprétera un programme de chansons d’art françaises et de lieder allemands (poèmes germaniques chantés par une voix, accompagnés par un piano ou un ensemble instrumental), qui offriront au public la possibilité de découvrir « la technique illimitée et la musicalité abondante du baryton », décrit le programme des deux soirées. Stéphane Degout s’était produit au Met en 2005, ainsi qu’à Chicago, mais n’était plus revenu aux États-Unis depuis plusieurs années.

L’occasion aussi de se laisser prendre par l’atmosphère unique de la Salle des Officiers (Board of Officers Room) du Park Avenue Armory, qui a fait l’objet d’une rénovation d’envergure, aussi bien des éléments du décor datant d’un siècle et demi que des caractéristiques techniques du lieu (acoustique, lumière). Le but : « Développer des éléments naturels et des solutions d’éclairage artificiel pour créer un environnement visuel propice à des performances orales et musicales intimes, tout en mettant en valeur l’art significatif des boiseries de la salle », décrit le cabinet d’architectes PBDW en charge de la restauration.

L’auteur.e

No Content Available

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter

publicité