Avec l’arrivée de Repetto, SoHo devient encore plus français

Infos pratiques

Repetto

400 W Broadway

(917) 999-0501

Site ici

Si SoHo est désormais surnommé le “French Quarter” de New York, c’est pour une raison : en à peine cinq ans, une dizaine de marques francaises s’y sont installées, comme Comptoir des Cotonniers, Maje, Sandro, APC, The Kooples, Cotélac…

Sur West Broadway, le magasin pour enfants Bonpoint côtoie le salon de thé Ladurée, lui-même mitoyen de la nouvelle boutique Repetto, qui a ouvert ses portes le 15 décembre.

C’est la première fois que la marque parisienne, créée en 1947, ouvre une boutique aux Etats-Unis, assure Ann Magnin, qui s’occupe des relations publiques de Repetto aux USA. “Repetto était déjà présent aux Etats-Unis via différentes détaillants et grands-magasins, mais jusqu’ici, il n’y avait aucune boutique.”

Repetto_NewYork

La boutique vaut le coup d’oeil, avec son parquet et ses étagères de chêne, ses lustres, ses grands miroirs surmontés de barres d’exercice, ses banquettes et ses rideaux en épais velours rouge. “C’est un mélange entre l’appartement classique parisien et l’univers de la danse”, illustre Ann Magnin. En fond sonore, on entend les mélodies de Casse-noisette.

Les inévitables ballerines Repetto, toujours fabriquées en France, sont exposées sur des tables rondes, dans de multiples couleurs et matières. Les prix sont ceux du haut de gamme. La ballerine de base, la “Cendrillon” – 95 déclinaisons possibles ! –  est vendue 295 dollars (en revanche, elle est à 195 euros sur la boutique en ligne française).

Sont aussi exposés tous les modèles classiques de Repetto : salomés, derbies, chaussures “Zizi” telles que portées par Serge Gainsbourg… 

Au fond, on trouve toute une série de vêtements charmants pour la danse (femme et enfants) : justaucorps, pointes, cache-coeur, chemises et pantalons, ainsi que des parfums et une ligne de sac à main en cuir.

Repetto

Le clou de la boutique, c’est un atelier pour créer sa chaussure sur mesure, avec différentes couleurs et types de cuir, de lacets ou de finitions. Tout est personnalisable, et sa ballerine de rêve, créée en France, arrive en quatre semaines. Coût de cette folie ? Autour de 550 $.

Infos pratiques

Repetto

400 W Broadway

(917) 999-0501

Site ici