L’arbre planté par Macron et Trump à la Maison-Blanche est mort

Crédits : Steven L Herman

Donald Trump et Emmanuel Macron plantant un chêne dans les jardins de la Maison-Blanche. Ce geste avait été l’un des temps forts de la visite d’Etat du président français à Washington en avril 2018. Cet arbre, qui était censé représenter l’amitié entre les deux pays, n’a pas tenu un an.

Chargé de symboles, le jeune arbre, offert par Emmanuel Macron à son hôte, venait du Bois Belleau, un bois en région parisienne où plus de 2.000 militaires américains périrent lors d’une sanglante bataille pendant la Première guerre mondiale. À l’époque, aucun conflit depuis la Guerre de Sécession n’avait fait autant de victimes militaires américaines. Peu de temps après sa plantation, l’arbre a été placé en quarantaine, un passage obligatoire pour tous les organismes végétaux arrivant aux États-Unis.

Alors qu’Emmanuel Macron et Donald Trump se sont retrouvés le 6 juin pour commémorer le 75e anniversaire du Débarquement allié en Normandie, l’AFP (Agence France-Presse) a appris de source diplomatique que l’arbre n’avait jamais été replanté puisqu’il est mort lors de son séjour en quarantaine. Certains y verront une métaphore de l’état des relations franco-américaines, qui se sont envenimées en raison de désaccords concernant l’Iran et l’OTAN notamment.