Lancement de l’ÂmeNord, plateforme pour les Français d’Amérique du Nord

Pour en savoir plus

 

Le site de l'ÂmeNord

C’était une idée du député des Français d’Amérique du Nord Frédéric Lefebvre. Elle est désormais une réalité.

L’ÂmeNord, plateforme en ligne de ressources pour les Français d’Amérique du Nord, a été officiellement lancée le mois dernier. Professionnels de santé, chambres de commerce, associations, élus, écoles: le site veut lister les adresses utiles pour les Français dans les grandes villes américaines et canadiennes, et créer du lien au sein de la communauté. “Trouver des restaurateurs français, trouver un siège social d’entreprise, des pharmaciens et des médecins francophones, des artistes français…” seront quelques-unes des utilisations possibles de la plateforme, énumère son président, Gilles Berthier, un ancien assureur installé à Montréal depuis quatre ans pour “vivre une aventure” avec sa famille.

L’entrepreneur s’est lancé dans le projet l’an dernier quand Jean-Claude Zambelli, l’élu AFE de San Francisco qui présidait l’association ÂmeNord, lui a proposé de reprendre le bébé. Le groupe n’avait qu’une existence juridique, mais n’était pas actif et ne disposait de site internet.

J’ai constaté beaucoup de souffrance chez les Français que je rencontrais: difficulté de s’intégrer, faire des affaires, comprendre les codes de la société. On parle beaucoup des Français qui arrivent mais pas de ceux qui partent faute d’avoir trouvé leur place parce qu’il n’y a pas de connexion véritable entre les Français d’Amérique du Nord, souligne-Gilles Berthier. Il y a des structures qui existent mais elles ne sont pas forcément ouvertes à tout le monde, ou sont payantes…

L’inscription à l’ÂmeNord est gratuite. Épaulé par une vice-président à New York, Caroline Scemama, et un administrateur à Atlanta, Gilles Berthier a pour objectif d’atteindre 1.000 membres d’ici un an. Il veut utiliser la taille du réseau pour décrocher d’éventuels avantages auprès de services partenaires, comme des contrats d’assurances à tarifs préférentiels, des réductions sur les billets d’avion, offrir des places pour des évènements ou encore des “deals” avec des compagnies de déménageurs.

En outre, l’association prévoit de lever des fonds pour organiser de “beaux” évènements. Elle est actuellement en cours de discussion avec l’Olympia à Montreal.

Bien que le projet ait été imaginé par Frédéric Lefebvre, Gilles Berthier précise que la démarche est totalement apolitique. “Les e-mails des adhérents restent à l’ÂmeNord. Les politiques ou nos partenaires ne pourront pas les contacter. Le fichier est totalement confidentiel” .

Pour en savoir plus

 

Le site de l'ÂmeNord