L’Américain émet plus de CO2 que le Français

Crédit : blueplanetgreenliving.com

La conférence sur le climat s’ouvre à Doha (Qatar), le pays qui détient le record mondial d’émission de gaz à effet de serre par habitant. Un point que n’ont pas manqué de relever les médias français et américains. Mais ont-il vraiment des leçons à donner?

Selon l’ONU, les Etats-Unis émettaient plus de 5 millions de tonnes métriques de CO2 en 1990, contre 396.000 pour la France, ce qui équivalait à l’époque à 19,8 tonnes métriques par habitant aux Etats-Unis et 6,8 pour la France. Les émissions totales dans les deux pays ont atteint leur record en 2005 : comparé à 1990, les émissions américaines ont augmenté de 19,9 % et de 7,15 % en France.

Entre 2005 et 2009, les deux pays ont fait un effort de réduction. Avec 5.496.281,9 tonnes métriques de CO2 produites, les émissions de gaz carbonique des Etats-Unis ont diminué de 9,97 %, contre 10,98 % pour la France. L’émission par tête a certes baissé, mais reste élevée : en 2009, elle était de 17,6 tonnes métriques par Américain, soit trois fois plus que celle d’un Français (5,8).

Selon un rapport de PBL Netherlands Environmental Assessment Agency et la Commission européenne, la France a su réduire ses émissions totales de 9 % entre 1990 et 2011 tandis que celles des Etats-Unis ont augmenté de 9 %. La hausse plus rapide de la population aux Etats-Unis sur cette période (+19 % contre 10 % pour la France) explique en partie cette évolution.