L’ambassadeur Philippe Etienne: sur la fermeture des frontières, “au moment où l’on doit réussir la relance de nos économies, il faut permettre aux gens des exemptions”

Infos pratiques

Pour ce 14 juillet très spécial, l'ambassade de France fête "Bastille Day" en ligne:

A 17h00, heure de Washington D.C, retrouvez sur le site de l'ambassade les festivités, dont le discours de l'ambassadeur et des interventions d'invités, dont l’astronaute Thomas Pesquet, qui interviendra depuis Houston.

Vous pourrez vous connecter dès le matin pour découvrir les surprises: musique, culture, gastronomie et jeux-concours. De nombreux lots seront offerts tout au long de la journée : fromages français, bons d’achat pour des produits alimentaires français et même, accès gratuits au jeu vidéo Ubisoft « Assassin's Creed : Unity - Edition Bastille ».

C’est ce qui s’appelle une arrivée mouvementée. A peine arrivé en poste, l’été dernier, l’ambassadeur Philippe Etienne a dû s’atteler à des dossiers très lourds. Alors qu’en octobre 2019, les États-Unis annoncent des taxes douanières sur des produits européens, dont le fromage et le vin français, depuis mars 2020, l’ambassade est noyée sous les emails de ressortissants français inquiets pour leur avenir en pleine pandémie de la Covid-19.

Avant d’arriver Outre-Atlantique, ce diplômé de l’ENA fait ses armes en Europe, en commençant par Belgrade, avant d’enfiler le costume d’ambassadeur en Allemagne entre 2014 et 2017. En avril 2017, il est nommé conseiller diplomatique et sherpa du président de la République Emmanuel Macron. Et depuis un an, il a déposé ses valises à Washington DC, succédant au flamboyant ambassadeur Gérard Araud, connu pour ses tweets cinglants.

Un grand pays à découvrir

J’ai le défi de découvrir les États-Unis, un pays que je connais assez mal, c’est donc ma motivation de comprendre ce pays”, confie-t-il. “La poursuite et l’approfondissement de la relation entre l’Europe et les États-Unis, c’est une dimension essentielle de mon travail ici”.

L’ambassadeur part très vite à la conquête de ce nouveau territoire, voyage après voyage, rencontre après rencontre. Il souligne “l’importance des États” qu’il découvre lors d’un séjour en Californie et à New York. “J’ai rencontré des Français et la spécificité des États dans lesquels ils vivent”. Il y a une différence entre “les Français dans la tech à San Francisco ou de la Napa Valley dans le vin”, ou encore, “à Boston, avec la recherche en biotechnologie”. Il aime cette diversité et espère faire fructifier cet avantage américain.

Travailler avec l’administration Trump

La difficulté des Etats-Unis pour un ambassadeur, c’est de travailler avec l’administration américaine. “Il faut savoir entrer en contact avec la Maison Blanche car tout y est rattaché”, explique-t-il. Comme il le rappelle, “les relations transatlantiques, ce sont beaucoup de défis de politiques étrangères et des sujets pas simple, comme la crise syrienne”.

Concernant les droits de douane, ce sont des différents commerciaux”, explique-t-il. Pour l’ambassadeur, il est clair que les États-Unis ne peuvent pas se passer de la France, et vice-versa. “Il faut noter qu’en 2019, la France est le pays le plus attractif en Europe pour les investissements étrangers, sachant que les États-Unis sont numéro 1″. Dans un rapport de l’ambassade, il est souligné que la France a créé 800.000 emplois en étant le 3e investisseur aux Etats-Unis.

La pandémie a ajouté un nouveau défi inédit pour l’ambassadeur. Avec la suspension des visas et des voyages, les services des consulats et de l’ambassade travaillent main dans la main pour faire face aux nombreuses demandes d’aide et questions des Français aux États-Unis. “On plaide auprès des Américains, au moment où l’on doit réussir la relance de nos économies, il faut permettre aux gens des exemptions”, a indiqué Philippe Etienne, un objectif qu’il poursuit avec d’autres États européens. Quid des familles séparées ou d’autres cas individuels? “On essaie de faire valoir tous les cas humanitaires qui peuvent se présenter”, a-t-il souligné.

Les Etats-Unis depuis Washington DC

Avec l’annulation de ses voyages due à la pandémie, l’ambassadeur en profite pour découvrir la capitale. “Washington est une ville très verte”, note-t-il. Il a immédiatement été impressionné par “les ressources culturelles avec les musées” et son “patrimoine vivant”, avec la bibliothèque du Congrès et les Archives.

En octobre dernier, il se souvient encore de la fête d’Halloween de l’ambassade de France, “une vraie découverte”, dit-il en riant. Et pour l’avenir? A 64 ans, il confie que “ça pourrait être mon dernier poste, à deux ans et demi de la retraite”.

Pour ce 14 juillet, Philippe Etienne se dit “fier de la solidarité qui s’est exprimée pendant la pandémie par des actions et des actes qui ont aidé dans la vie quotidienne”, un événement qui a profondément marqué la communauté française aux États-Unis, et a fait fleurir des initiatives inédites.

Infos pratiques

Pour ce 14 juillet très spécial, l'ambassade de France fête "Bastille Day" en ligne:

A 17h00, heure de Washington D.C, retrouvez sur le site de l'ambassade les festivités, dont le discours de l'ambassadeur et des interventions d'invités, dont l’astronaute Thomas Pesquet, qui interviendra depuis Houston.

Vous pourrez vous connecter dès le matin pour découvrir les surprises: musique, culture, gastronomie et jeux-concours. De nombreux lots seront offerts tout au long de la journée : fromages français, bons d’achat pour des produits alimentaires français et même, accès gratuits au jeu vidéo Ubisoft « Assassin's Creed : Unity - Edition Bastille ».