Le poulain d’Obama pour l’Ambassade à Paris pris dans la tourmente

Le millionnaire américain Marc Lasry, choisi par Barack Obama pour prendre la tête de l’Ambassade des Etats-Unis à Paris, a refusé l’offre de peur d’être éclaboussé par une affaire de blanchiment d’argent impliquant l’un de ses proches. C’est le New York Post qui l’affirme, vendredi.

L’un de ses amis de longue date a été arrêté la semaine dernière pour avoir participé à une opération de blanchiment de 100 millions de dollars au travers d’un cercle de joueurs de poker géré par la mafia russe. Une enquête du FBI est en cours pour déterminer l’implication de Lasry, un grand fan du jeu, dans cette opération.

Le nom de Marc Lasry, président du groupe Avenue Capital, une compagnie d’investissement d’une valeur de 12 milliards de dollars, circulait avec insistance comme possible successeur de Charles Rivkin à l’Ambassade en France. Il a été l’un des plus gros soutiens des démocrates à Wall Street en 2012, levant près de 1 million de dollars pour la campagne de réélection d’Obama. Mais il s’est subitement retiré de la course sans donner de raisons. Selon le Post, il aurait eu peur de s’attirer les foudres des sénateurs, qui doivent avaliser le choix des Ambassadeurs.

Crédit Photo: Joshua Roberts/Bloomberg