La “Vieille Vague” française en force au Film Forum

Agenda

Lieu : Film Forum

La programmation est impressionnante de variété et de densité. Du vendredi 17 août au jeudi 13 septembre, le Film Forum rend hommage au cinéma français des années 1930 à 1950, une période souvent méconnue aux Etats-Unis. Une quarantaine de films sera projetée dans cette rétrospective baptisée “The French Old Wave”, en référence à la Nouvelle Vague, dont les réalisateurs (François Truffaut et Jean-Luc Godard en tête) sont prisés des cinéphiles américains.

Parmi les chefs d’oeuvre projetés à plusieurs reprises au cours du mois, Casque d’or. Dans ce film réalisé en 1952, Jacques Becker met en scène Simone Signoret dans le rôle d’une célèbre prostituée, et réalise une chronique poétique des bas-fonds parisiens en 1900. Devant la caméra de Becker, Simone Signoret forme avec Serge Reggiani un couple inoubliable.

Marcel Carné figure parmi les réalisateurs mis en lumière au cours du festival. Le jour se lève, sorti en 1939, raconte l’histoire de François, un ouvrier sableur incarné par Jean Gabin. Après avoir assassiné Valentin (Jules Berry), un dresseur de chien, François se barricade dans son appartement et se repasse les évènements qui l’ont conduit au crime, tandis qu’il est recherché par la police. Hôtel du Nord est aussi à l’affiche. Ce film réalisé en 1938 est inspiré du roman éponyme d’Eugène Dabit. C’est dans ce film qu’Arletty lance sa fameuse réplique : « Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ? » L’actrice y incarne une prostituée habitant dans l’hôtel où un couple loue une chambre et projette de se suicider.

Plusieurs soirées proposeront deux films pour le prix d’une entrée. Par exemple, le 23 août, avec la projection de films de Jean Renoir. Toni sera diffusé en premier. Ce film de 1935 suit le parcours d’Antonio, dit “Toni” (Charles Blavette), un immigré italien arrivé à Martigues et embarqué dans une histoire sombre par amour pour Josépha (Celia Montalván). La soirée se poursuivra avec la célèbre Partie de campagne (1936), adaptée de la nouvelle éponyme de Maupassant, dans laquelle un commerçant parisien André Gabriello, part pique-niquer à la campagne pour la fête de son épouse. La comédie Boudu sauvé des eaux (1932) est aussi au programme pendant plusieurs jours. Jean Renoir y met en scène Michel Simon en clochard maladroit et attachant, accueilli par une famille bourgeoise qui cherche tant bien que mal à le civiliser. On prendra aussi plaisir à voir ou revoir La Règle du jeu (1939 – photo ci-contre) l’un des meilleurs films de Jean Renoir dans lequel le réalisateur porte un regard critique mais très humaniste sur l’aristocratie et la grande bourgeoisie française.

Deux chefs d’oeuvre de Jean Cocteau seront projetés, où l’on retrouve son acteur fétiche Jean Marais. En premier La Belle et la Bête, réalisé en 1946. Jean Marais incarne la “bête” dans ce film fantastique racontant l’histoire d’amour impossible entre le jeune homme et la fille d’un marchand au bord de la faillite, jouée par Josette Day. Nous retrouvons Jean Marais dans Orphée, directement inspiré du mythe d’Orphée, transposé dans le monde contemporain. Ce film a marqué son époque notamment par ses effets spéciaux très avant-gardistes.

Marcel Pagnol, Fritz Lang, Maurice Tourneur, Max Ophüls, Henri-Georges Clouzot et bien d’autres sont aussi à retrouver au Forum Film pendant un mois.

Infos pratiques: 

The French Old Wave, du vendredi 17 août au jeudi 13 septembre. Au Film Forum, 209 West Houston Street, entre 6th Avenue and Varick (7th Avenue). 12.50$; 7$ pour les membres du Film Forum. L’intégralité du programme est à découvrir ici.

Photo : Jean Gabin, dans “Le jour se lève”, de Marcel Carné (1939)

Agenda

Lieu : Film Forum