La vidéo féministe: un art à découvrir à The Kitchen

Dans les années 70, des collectifs d’artistes composés essentiellement de femmes s’approprient la vidéo pour promouvoir le féminisme, la démocratie directe, l’égalité et l’activisme politique. Nommés “Vidéa”, “Les Insoumuses” ou encore la “Guerrière Pamplemousse”, ces groupes ont utilisé la caméra de façon novatrice, laissant les femmes raconter librement leurs expériences et leurs sentiments.

The Kitchen, en partenariat avec les Services Culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis et le Centre Audiovisuel de Simone de Beauvoir à Paris, mettra à l’honneur ces vidéos militantes,  les 17 et 18 juillet, en projetant « Maso et Miso vont en Bateau, un film qui leur est consacré. Ces deux soirées retraceront le rôle et la contribution de femmes comme Carole Roussopopoulos (photo ci-contre), Delphine Seyrig, Nadja Ringart ou Françoise Giroud dans la réalisation de ces réalisations qui mélangent humour caustique et engagement politique.

Organisée par Stéphanie Jeanjean et Alaina Claire Feldman, les projections seront suivies de discussions avec plusieurs artistes, dont la New-Yorkaise K8 Hardy, l’écrivaine féministe Kate Millet, l’artiste grecque Georgia Sagri ou encore l’artiste de Philadelphie Martha Wilson.

Infos Pratiques: 

Maso et Miso vont en Bateau: le 17 et 18 juillet à The Kitchen (512 West 19th, entre la 10th St et la 11th St) à partir de 19h. Gratuit. Plus d’informations sur le site.

Crédit Photo: Cathy Bernheim