La vérité sur le budget étudiant à New York

Commençons par une mauvaise nouvelle. New York n’est pas une ville “student friendly“, comprendre accueillante lorsqu’on est un étudiant désargenté. Plutôt étrange quand on sait que Manhattan compte trois immenses campus universitaires (NYU, Columbia, et New School), et que les étudiants du monde entier se battent pour y obtenir un stage ou une bourse.

LIRE LA VERSION 2014 DE CET ARTICLE

N’espérez pas ici de réductions étudiantes, ou si peu. Le cinéma est à $12.50 pour tout le monde, il n’y a pas de carte de transport pour les moins de 25 ans, et les restaurants ne proposent pas de formules spéciales. Plus douloureux encore pour un budget étudiant que l’absence de student discounts, la ville est tout simplement chère, très chère. D’où la nécessité de savoir bien définir et contrôler son budget.

1. Le logement.

Sans surprise, c’est ce qui absorbera la plus grande partie de vos maigres revenus. Les loyers new-yorkais dépassent malheureusement tous les plafonds français, même ceux des quartiers chics du centre de Paris. Dans leur immense majorité, tous les étudiants paient plus de $1000 par mois pour une chambre en colocation à Manhattan ou dans le centre de Brooklyn. Les bons plans à moins de $1000 sont des exceptions rarissimes, à moins d’avoir une chambre sans fenêtre ou de choisir de vivre excentré – pas pratique lorsqu’on travaille ou étudie dans Manhattan. Pour une chambre de 10/15 mètres carrés dans un appartement de 2/3 chambres avec petite cuisine et salon, comptez donc autour de $1000 dans Brooklyn et Uptown, plutôt $1300/$1500 pour le centre de Manhattan (au sud de Central Park). Pierre, en stage non rémunéré, paie $1400 pour petite chambre au rez-de-chaussé dans un trois pièce du Lower East Side, et Julie $1200 par mois pour une chambre dans une collocation de 10 personnes à Chinatown (mais sans living room). Ensuite, les prix peuvent s’envoler en fonction du niveau de confort et de l’espace. Sandra, en stage dans un cabinet de conseil et payée $2400 par mois, paie $2000 sa chambre dans l’Upper East Side. Mais son appartement fait 100 mètres carrés, est tout équipé, dans un immeuble flambant neuf avec portier.

Une fois que vous avez trouvé la perle rare, les choses peuvent se compliquer financièrement pour emménager. Lorsque vous sous-louez une chambre, les conditions d’entrée sont laissées à la libre appréciation de l’autre locataire, et cela peut aller du tout au rien. Certains demandent uniquement le règlement du premier mois, sans signature de contrat, tandis que d’autres réclament le premier mois, une caution, voire le dernier mois. C’est à vous d’essayer de négocier au maximum, mais dans tous les cas, mieux vaut prévoir une grosse somme d’argent immédiatement disponible lorsque vous arriverez à New York.

Pour les locations de court terme (2/3 mois), il n’est pas rare que l’actuel occupant vous demande de tout régler en seule une fois. C’est ce qui est arrivé à Marie et Matthieu, tous deux en stage de trois mois pour une école de commerce, et qui ont du chacun faire un virement de $6000 pour leur appartement de deux chambres dans Greenwhich. Pour ceux qui choisissent de louer un appartement directement auprès du propriétaire, sachez que ces derniers peuvent être très exigeants sur les termes du contrat. Sandra, pour son appartement de l’Upper East Side, a dû fournir plusieurs recommandations de ses anciens employeurs et colocataires, ainsi que des relevés bancaires, et une très importante caution, pour être enfin acceptée en tant que nouvelle locataire de l’immeuble. Pour vous faire une idée du marché, et de ce que vous pouvez avoir pour quel budget, le mieux est d’aller le plus tôt possible sur LE site d’annonces immobilières, Craigslist.org.

2. Les frais de bouche

Pour la vie quotidienne, il y a certaines dépenses incompressibles, telle se nourrir. Heureusement, ce ne sont pas les adresses qui manquent à New York pour se sustenter à tous les prix. Pour un petit déjeuner sur le pouce, comptez un peu moins de $3 (café et croissant). Le midi, pour $6 ou $8, vous trouverez de quoi vous rassasier à la sandwicherie du coin, ou au traiteur en bas de votre bureau. A l’heure du dîner, il est souvent moins cher de s’acheter une part de pizza ou un plat chinois (entre $3 et $5) que d’aller au supermarché. Les New-yorkais ont l’amour du légume parfait et hors-de-prix et les tickets de caisse sont souvent supérieur à $20 pour seulement quelques articles. En moyenne, pour la nourriture et les courses de bases (restaurant du vendredi soir non compris), chaque étudiant dépense entre $15 et $20 par jour. Pour un restaurant entre amis, avec un verre de vin, taxes et pourboire inclus, l’addition dépasse presque toujours $15 par personne, même dans le plus simple des endroits.

Concernant les breuvages alcoolisés, les prix sont les mêmes que dans une grande ville française: de $8 à $12 pour un cocktail, $8 pour un verre de vin, $5 pour une bière. A vous ensuite de savoir gérer votre budget, et définir certaines priorités. Pierre par exemple avoue un certain penchant pour les pichets entre amis, “du coup je compense en essayant de manger chez moi au maximum. Un paquet de pâte, c’est pratique, ça coûte $2 et ça tient trois jours“.

3. Se déplacer et téléphoner.

Pour vous déplacer, l’option la plus économique est de prendre une carte illimité métro/bus pour trente jours. Pour $81, c’est rentable, puisqu’à moins d’habiter à coté de votre lieu de travail ou de votre fac, vous aurez à prendre les transports en commun au moins deux fois par jour (un ticket à l’unité coûte $2). Pour le taxi, tout dépend de la largeur de votre budget, mais sachez que rentrer le soir dans Manhattan vous coûtera autour de $15, $20 pour Brooklyn. Au rayon des dépenses pas très drôles, mais tout aussi indispensables, il y a également le téléphone. Que vous choisissiez d’acheter des cartes rechargeables ou de prendre un abonnement, il vous faudra compter environ $50 pour pouvoir téléphoner quatre heures par mois.

4. Sortir et faire du sport.

Si vous êtes un amateur de loisirs culturels, le cinéma et la musique sont les sorties les plus abordables: $12.50 la place de cinéma, environ $20 le ticket pour un concert dans les salles indie-rock de New York. Pour le théâtre, l’opéra ou la danse, les premiers prix commencent en général à $20, mais il faut accepter d’être dans le quatrième balcon gauche. Enfin, pour les spectacles de Broadway, les choses se compliquent, puisque les tickets sont en moyenne autour de $80/$100, et les discounts descendent rarement en-dessous de $50. Si en plus de faire fonctionner votre tête, vous voulez aussi prendre soin de votre corps, il y a deux options: l’abonnement à la salle de sport (par exemple $85 par mois dans les centres moyen de gamme Crunch ou YMCA, qui proposent fitness, musculation, yoga, danse…) ou les cours à l’unité (en moyenne de $15 à $18 pour une heure trente de transpiration).

Au final, après récapitulation de leurs différentes dépenses, beaucoup d’étudiants admettent dépenser, outre le logement, autour de $1000 par mois pour la vie quotidienne, sorties comprises. Même pour les plus raisonnables, il est difficile d’aller en dessous de $800. Ajoutez à cela que le budget que vous comptez investir dans votre loyer, et vous aurez une idée de l’argent dont il vous sera nécessaire pour vivre à New York. Si vous êtes en échange à l’université, ou que votre stage n’est pas rémunéré, il vous sera donc presque impossible d’affronter le coût de la vie new-yorkais sans une aide importante des parents ou de la banque.