Le duplex de l’ambassadeur de France à l’ONU officiellement en vente

French Morning vous l’avait annoncé il y a un an, c’est maintenant chose faite: la France a mis en vente la résidence de son ambassadeur auprès des Nations Unies. Mise à prix: 48 millions de dollars.

Décidée dans le cadre d’un plan d’économie au Quai d’Orsay (qui vend également un immeuble qui abrite plusieurs diplomates sur la Cinquième Avenue et 95ème rue), la vente permettrait à la France d’empocher une belle plus-value. Le magnifique duplex avait été acheté en 1979 par la France pour 600,000 dollars de l’époque,  aux alentours de deux millions de dollars traduit en dollars constants.

La mise en vente d’un appartement à cette adresse est un petit évènement dans le monde de l’immobilier new-yorkais. L’immeuble, au 740 Park Avenue, souvent surnommé “l’immeuble des milliardaires”, est un des plus prestigieux de Manhattan. On peut y croiser dans l’ascenseur l’industriel David Koch (également financier bien connu du mouvement dit du Tea Party), l’héritier des cosmétiques Estée Lauder, Ronald, l’armateur grec Spyros Niarchos, le patron de hedge fund Stephen Scharzman ou encore la créatrice de mode Vera Wang.

Les annonces des deux agences immobilières qui le proposent à la vente (Sotheby’s International et Brown Harris Stevens) montrent des photos des espaces de réception, un très grand séjour et une salle à manger de quelque 60 mètres carrés, mais rien des appartements privés de l’ambassadeur à l’étage.

Il y a deux ans, un appartement comparable avait été vendu pour 52 millions de dollars. Un autre, à un étage moins noble (2ème et 3ème) est proposé en ce moment à 32,5 millions. Le prix est “donc raisonnable” nous assure un agent immobilier expert du secteur qui explique également que “vue l’excellent santé du marché en ce moment, la vente pourrait très bien aller au-delà de ce prix demandé“.

Le 740 Park Avenue est un “co-op”, ce type de résidence où il faut être accepté par les autres co-propriétaires. Les règles non-écrites de l’immeuble exigent que les candidats acheteurs disposent d’au moins quatre fois la somme en liquide disponible immédiatement. Donc en l’occurrence de 200 millions de dollars. Il faut aussi être prêt à payer les quelque 24.000 dollars de charges mensuelles…

Mais il ne suffit pas d’être -très- riche pour pouvoir prétendre acheter le duplex. Le “board” aime les fortunes colossales mais discrètes. Les milliardaires étrangers, aux fortunes rapides et parfois suspectes n’ont guère de chance d’être acceptés. Pas plus que toute personne dont le “style de vie” est jugé par trop excentrique. Auteur d’un livre consacré à l’immeuble, « 740 Park », le journaliste Michael Gross assure par exemple que Barbara Streisand s’est vu refuser le droit d’acheter un appartement.

L’ambassadeur de France auprès des Nations Unies (actuellement Gérard Araud, qui doit quitter son poste cet été et sera remplacé par Jacques Audibert) ne sera pas pour autant jeté à la rue. Le gouvernement français est en passe d’acheter une nouvelle résidence du côté de l’East River, quartier de Sutton Place, “pour une sommes très inférieure au prix de la vente du 740” nous assure un bon connaisseur de l’immobilier new-yorkais. Contactée par French Morning, la Mission française a refusé de confirmer cette transaction, pas encore finalisée, ou d’indiquer son montant.