La pétanque se pointe au Texas

Fondé il y a tout juste un an, le club de pétanque de Dallas (logiquement nommé Dallas Pétanque Club) a organisé son premier tournoi à Farmers Branch dimanche 6 mai. Scène du crime: un terrain mis à disposition par la municipalité à proximité de la mairie. Une trentaine de personnes, dont la quinzaine de membres de l’association, une équipe de San Antonio (où un nouveau club est en projet) et un joueur du Heart of Texas Petanque Club basé à Austin, y ont participé. « Comme Central Market nous a demandé d’initier ses clients francophiles dans le cadre de son évènement Passport France [lire ici], l’enseigne a fourni le déjeuner à  l’ensemble des concurrents », précise le président du Dallas Pétanque Club, Nicolas Taquet.

Plusieurs décennies de pratique

La première édition de cet évènement, qui devrait être reconduit tous les ans, avait donc belle allure. Malgré son officialisation récente, le club de pétanque de Dallas existe depuis plusieurs décennies. C’est un chef français, Jean Lafont, qui l’a fondé peu après son arrivée au Texas, il y a quarante ans, en initiant ses collègues et amis au jeu de boules provençal. A la suite de sa disparition, au début de l’année, à 72 ans, Jean Lafont a aussi donné son nom à la compétition. « Son décès a laissé un grand vide, commente Nicolas Taquet. Le tournoi sera donc un bon moyen de se rappeler de Jean tous les ans ».

Mais le Dallas Pétanque Club n’est pas tourné vers le passé, loin de là ! Ses projets fourmillent, et vont au-delà de l’organisation de ce premier tournoi, de la participation à Passport France et des évènements organisés par l’Alliance française de Dallas/Fort Worth, la chambre de commerce franco-américaine de l’agglomération ou Dallas Accueil. « Nous avons été contactés par la mairie de Dallas, qui a couvert la section de la Woodall Rodgers freeway traversant le centre-ville et y aménage un parc dans lequel on trouvera un terrain de boules, signale Nicolas Taquet. Elle souhaite que le club participe à la cérémonie d’ouverture, au mois de novembre, et nous comptons bien entendu nous saisir de cette nouvelle occasion de faire connaître notre discipline, très appréciée des Américains, même s’ils sont plus familiers avec les bocce italiennes ».

Bientôt au cœur de Dallas

Le Klyde Warren park (c’est le nom de ce futur espace vert, qui se veut le Bryant park de Dallas) pourrait aussi devenir le second lieu de rendez-vous régulier des adhérents du club. « Certains dimanches, il y a un peu d’attente à Farmers Branch. Et même si la municipalité prévoit d’ores et déjà la construction d’un second terrain, il serait pertinent de multiplier les points de rendez-vous dans notre vaste agglomération », commente Nicolas Taquet.

C’est ainsi que le Dallas Pétanque Club compte fidéliser ses membres et en conquérir de nouveaux. « Avec la participation de quelques équipes de plus, nous pourrions transformer notre tournoi en compétition régionale, ouverte à des clubs de la fédération de pétanque USA situés en dehors de l’Etat », imagine déjà le jeune président.