La mauvaise réputation de Pierre de Gaillande

Tout commence par une remarque de son père, fan de Georges Brassens, qui lui suggère de traduire les textes de son idole. « Mon père m’a envoyé une de ses traduction. Mais elle était étrange alors je l’ai retravaillée, et ce petit jeu m’a plu. » nous explique Pierre de Gaillande. La tâche s’avère tout de même plus compliquée qu’on ne le croit : « Traduire les textes comme ça c’est facile, mais ensuite garder le rythme, les rimes, la musicalité, c’est une autre histoire… ».

Pari réussi : les rimes audacieuses, la dimension jazzy et le flegme dans la voix sont bien présents. Petite déception tout de même lorsque l’on découvre que l’homme a tombé la moustache, qu’il arbore pourtant fièrement sur la pochette de l’album. Une sorte d’hommage. « J’ai évité la pipe, nous confit-il, mais j’y ai pensé ». Comme tous les artistes qui traduisent des classiques français de Brel, Piaf ou Brassens, Pierre de Gaillande se défend de faire dans l’imitation. Inconsciemment, il y a toujours un certain mimétisme dans l’interprétation, ce que le chanteur admet tout de même : « J’ai essayé une fois de me positionner comme lui quand il chantait, le pied sur la chaise. Mais je n’y arrivais pas. Je veux le faire à ma façon. Le plus important c’est de respecter son travail. »

La véritable originalité de Pierre de Gaillande se trouve finalement dans l’intérêt qu’il porte à la langue. « Les gens ne savent plus s’exprimer. C’est dommage, je pense qu’il faut protéger la langue » nous dit-il. L’attitude de Brassens, ses valeurs, ses messages n’ont rien de ringard, et s’associent plutôt bien à la langue anglaise. Les deux participations de la chanteuse folk Keren Ann sur « To die for your ideas » et « Ninety-Five Percent » ajoutent à la modernité de cet album. La française, qui a déjà chanté avec Pierre de Gaillande au City Winery récemment, devrait le retrouver en novembre, pour un concert du World Music Institute.

A l’occasion de la sortie de Bad Reputation, Pierre de Gaillande sera le 12 juin à The Bell House :

Le 12 juin à 8pm: CD Release Party
THE BELL HOUSE, 149 7th Street, Park Slope, Brooklyn