La gauche rafle huit des onze circonscriptions des Français de l’étranger

Le Parti socialiste rafle la majorité des sièges en France et traverse les frontières. La gauche a remporté huit sièges, contre trois seulement pour la droite, dans les onze circonscriptions des Français de l’étranger. Une surprise pour cet électorat que l’on disait acquis à la droite, et qui avait placé Nicolas Sarkozy en tête dans huit des circonscriptions à la dernière présidentielle.

La droite souffre vraissemblablement d’une faible mobilisation de son électorat qui se traduit par une abstention record. Les 1,1 million d’électeurs votaient pour la première fois aux élections législatives. Ils sont 79,4% à s’être abstenus, malgré la mise en place du vote par Internet. Les Français de la 8e circonscription, regroupant l’Italie, la Turquie et Israël remportent le record d’abstention (87,2%). C’est en Ex-URSS, Asie et Océanie que l’on s’est le plus déplacé, avec un petit 26,1 % de taux de participation.

Amérique du Nord

Lire notre article.

Amérique Latine

Le candidat Europe-Ecologie-Les Verts, Sergio Coronado, ancien porte-parole de la candidate Eva Joly à la présidentielle, remporte le siège de député avec 53,6 %. Le candidat de droite Pascal Drouhaud obtient 46,4 % des suffrages. Sergio Coronado s’était largement imposé au premier tour (35,9 % contre 22,8 % pour Pascal Drouhaud).

Royaume-Uni et Europe du Nord

La socialiste Axelle Lemaire est élue pour le Royaume-Uni, la Scandinavie et l’Irlande. Elle l’emporte largement sur son adversaire de droite, Emmanuelle Savarit, en obtenant 54,8 % des suffrages. La socialiste était déjà arrivée en tête au 1er tour, avec 30,2% des voix.

Benelux

Philippe Cordery, candidat PS, décroche le siège de député du Benelux. Il obtient 53,2 % des voix contre 46,8 % pour la candidate UMP Marie-Anne Montchamp. Le socialiste partait en tête après le premier tour où il avait reçu reçu 30,4% des suffrages, contre 21,2% la candidate UMP.

Espagne et Portugal

Devancé de peu au 1er tour, c’est finalement le socialiste Arnaud Leroy qui remporte le siège de député pour Monaco et la péninsule ibérique. Il obtient 52,7 % des voix. Il y deux semaines, la candidate UMP Laurence Sailliet avait recueilli 31,9 % des suffrages contre 30,5 %.

Suisse

Nette victoire pour la candidate UMP en Suisse. Claudine Schmid récolte 57,5 % des voix. Elle partait avec une bonne avance, en ayant obtenu 34,2 % des suffrages au 1er tour, devant la candidate PS, Nicole Castioni.

Europe centrale et orientale, Balkans

Le premier secrétaire de la fédération socialiste des Français de l’étranger, Pierre-Yves Le Borgn, confirme son avance du 1er tour en devançant largement son adversaire de l’UMP. Soutenu par les écologistes, il rafle le siège de député avec 56,9 % des voix, contre 43,1 % pour Ronan Le Gleut.

Italie, Grèce, Turquie, Chypre et Israël

Victoire de la socialiste Daphna Poznanskio-Benhamou qui remporte 55,9 % des suffrages. Elle devance la candidate UMP Valérie Hoffenberg. Au 1er tour, deux candidats divers droite avaient obtenu de bons résultats (9,9% pour Gil Taieb et 14,4 % pour Philipe Karsenty). Mais le report de voix aura finalement bénéficié à la candidate socialiste, certainement poussée par les 10,5 % obtenu par Europe-Ecologie-Les Verts il y a quinze jours.

Afrique du Nord et de l’Ouest

La gauche avait manqué de peu une victoire dès le premier tour, puisque le socialiste Pouria Amirshah avait obtenu 47,23% des voix. Il obtient au deuxième tour le meilleur score de la gauche avec 62,4 % des suffrages, contre son adversaire de l’UMP Khadija Doukali.

Afrique et Moyen-Orient

53,1 % pour le candidat UMP Alain Marsaud qui remporte la 10e circonscription. Cet ancien magistrat engagé dans la lutte anti-terroriste partait favori. Il avait obtenu 32,13 % des voix au 1er tour, contre 28,85 % pour le socialiste Jean-Daniel Chaoui.

Ex-URSS, Asie, Océanie

Il est un des rares “parachutés” de ces circonscriptions à réussir son atterrissage. Le candidat UMP Thierry Mariani, ancien ministre des Transports obtient 52,2 % des suffrages. Il devance son adversaire socialiste, Marc Villard. Thierry Mariani partait avec un net avantage après le 1er tour. Il avait reçu 32,6 % des voix, contre 26,7 % pour le PS.

Voir tous les résultats officiels sur le site du Ministère des Affaires étrangères ici.