La France plus “areligieuse” que les USA, mais…

Ce n’est pas une surprise : Dieu a moins la cote en France qu’aux Etats-Unis. En 2007, 29 % de la population française se déclarait “sans religion”, selon un sondage de l’institut TNS-Sofres. Cette même enquête montre également que 22 % des Français ne croient pas en Dieu. En 2008 aux États-Unis, l’American Religious Identification Survey (Aris) estimait les “sans religion” à 15 % de la population américaine, et ceux qui ne croient pas dans l’existence de Dieu à 2,3 %. En 2004, une étude de l’université de Cambridge plaçait respectivement la France et les Etats-Unis aux 8ème et 44ème positions d’un classement international des pays comptant le plus grand nombre d’athées, agnostiques et de non-croyants.

Mais si la différence  entre l’ « areligion » dans les deux pays reste importante, l’écart diminue. En 1987, l’Insee comptait 22% de « sans religion » au sein de la population française. Un taux qui a modestement grimpé à 25,7 % en 1996. Aux Etats-Unis, l’évolution a été flagrante dans les années 1990. Selon l’Aris, le taux de “sans religion” est passé de 7,9 % en 1990 à 14 % en 2001. « In God we Trust » semble être de moins en moins d’actualité outre-Atlantique.