La crêpe-tacos de Soraya Spencer fait son entrée à Dallas

La cheffe Soraya Spencer a décidé de mettre un classique français à la sauce texane. La propriétaire du restaurant Gather Kitchen à Dallas lance la crêpe-tacos. « Mon but est de prendre des classiques, de les revisiter pour en faire des mets sains, simples et accessibles tout en gardant le goût et l’intégrité de chaque plat », explique t-elle.

Après trente essais, le succès de sa crêpe-hybride ne s’est pas fait attendre. Elle travaille ainsi sur l’élaboration d’une farce pour la dinde de novembre avec des ingrédients franco-américains, essentiellement des herbes et des légumes. « Je veux réveiller les sens. Manger doit être excitant. C’est un challenge de casser les barrières et essayer de développer le palais des gens », commente-t-elle.

Algérienne, Soraya Spencer a grandi dans les cuisines des restaurants de son père. Elle opte pourtant de partir à 19 ans pour la France, et reste deux ans à l’université de médecine à Montpellier. A la suite de problèmes familiaux, elle abandonne ses études et bifurque vers la restauration en intégrant l’Institut Paul Bocuse.

En 2010, elle part à Shanghai où elle participe à l’ouverture de Lyon Brasserie pour la World Expo, premier restaurant école française, en partenariat avec Paul Bocuse. Puis, elle s’envole pour Hong Kong où elle est embauchée par Dining Concept, un conglomérat de restaurants réputé pour ses chefs de renommée mondiale, notamment le Britannique Gordon Ramsay.

Elle rejoint ensuite Aquagroup, grand groupe de restauration basé entre Londres et Hong Kong. Là, elle s’occupe de leur brasserie française mais s’ennuie et décide de rallier Maximal Concepts, nouvelle entreprise dans ce secteur, et participe au lancement de trois établissements (Mott32, Stockton et Fusion Meat), devenus célèbres dans la péninsule chinoise. L’aventure asiatique prend fin avec la rencontre de son mari américain qu’elle suit à Dallas. Elle étudie au Cordon Bleu pour obtenir un certificat culinaire et approfondir ses connaissances.

Installée depuis cinq ans au Texas, la jeune trentenaire veut continuer à innover. Son activité traiteur lui permet entre autre d’exercer sa cuisine créative. «Ma culture méditerranéenne, mes voyages en Asie sont mes sources d’inspiration. Ma ligne de conduite est de jouer avec les ingrédients. Pour cela, je me ressource chaque année en Europe. Je suis toujours à la recherche d’émotions nouvelles ». Son ambition: développer son enseigne à Austin, Houston et San Antonio d’ici à cinq ans.