La Compagnie et XL Airways fusionnent

Les deux compagnies aériennes françaises fusionnent pour former un “groupe low-cost long courrier”.

La négociation durait depuis plusieurs mois. Elle a pris fin ce jeudi avec l’annonce officielle de la fusion entre les deux petites compagnies, toutes deux bien connues des Français des Etats-Unis: la Compagnie pour ses vols “tout business low cost” entre Paris et New York et XL Airways pour ses vols saisonniers à petit prix entre la capitale française et 4 villes américaines.

Le nouvel ensemble sera piloté par Laurent Magnin, le patron de XL Airways, mais contrôlé par les actionnaires actuels de La Compagnie. Il pèsera plus de 400 millions d’euros de chiffre d’affaires et comptera 800 salariés, y-compris deux filiales voyages de XL. Frantz Yvelin, le fondateur de La Compagnie quitte le groupe “pour poursuivre d’autres activités“.

Si les deux entreprises ont des positionnements -et des types de passagers- très différents, la fusion est justifiée, explique un communiqué commun des deux compagnies car il permettra “d’assurer une maîtrise profonde des coûts d’exploitation des deux unités“. Malgré leurs succès commerciaux, les deux entreprises sont en effet dans une situation financière incertaine, compliquée encore ces derniers mois par la ralentissement du trafic transatlantique. Grâce une forte présence notamment sur New York, la fusion devrait permettre au nouveau groupe de réaliser des économiques d’échelles, mais aussi de présenter un front uni face à la concurrence accrue de nouveaux acteurs, comme Norwegian, passé l’offensive sur les liaisons transatlantiques depuis un an.

Dans l’immédiat, les deux marques vont subsister.