Kinésithérapie et ostéopathie aux US: quelles différences avec la France ?

Learn more

Dr. Matthieu Laurent
Téléphone : (646) 979 0905
Site web

(Article partenaire) Vous avez probablement déjà expérimenté la complexité du système de santé des États-Unis. Entre les différents professionnels de santé et leurs appellations – M.D. (Doctor of Medicine), D.O. (Doctor of Osteopathic Medicine), D.P.T. (Doctor of Physical Therapy), D.C. (Doctor of Chiropractic), etc. – il peut être parfois difficile de savoir qui consulter, surtout en cas de problème musculosquelettique.

Explications du docteur Matthieu Laurent, kinésithérapeute et ostéopathe français installé à New York.

Tout d’abord, l’équivalent américain du kinésithérapeute est le Physical Therapist (P.T.). Les États-Unis, la France et quelques-uns de ses pays limitrophes sont les seuls pays au monde à utiliser des termes différents pour désigner le métier autrement plus largement désigné par le terme de physiothérapeute.

Aux États-Unis, la plupart des P.T. sont aujourd’hui docteurs (D.P.T). En effet, le doctorat a été mis en place depuis 2015, reflet de l’innovation américaine ainsi que de l’augmentation des connaissances scientifiques et des responsabilités du métier. La pratique fondée sur les preuves scientifiques, largement mise en avant aux États-Unis, encourage le praticien à baser sa décision clinique à la fois sur son expertise (jugement clinique et expérience), la prise en compte du meilleur niveau de preuve dans la littérature scientifique ainsi que sur les attentes et préférences du patient. Les résultats de recherche scientifique encourageant fortement et de plus en plus une implication active du patient dans le traitement des problèmes musculosquelettiques, l’approche américaine est donc globalement plus active et les thérapies passives sont moins présentes qu’en France. Cependant, il est difficile de généraliser car les pratiques dépendent évidemment de chaque cabinet et praticien. Une autre divergence, au bénéfice des patients, est la forte tendance à la spécialisation des cliniciens, probablement due à la forte concurrence entre les différents professionnels.

La prise en charge du patient est une autre différence notable entre la France et les États-Unis. Par exemple, dans l’État de New York et contrairement à la France, il est possible de consulter directement un physical therapist sans prescription médicale. Néanmoins, en cas de couverture, il arrive que l’assurance santé du patient exige malgré tout une pré-autorisation et/ou une prescription pour le remboursement des frais. Dans ce dernier cas, il peut être nécessaire de consulter un médecin au préalable, M.D. ou D.O.. Notez que les infirmières praticiennes, podologues, dentistes et sages-femmes sont également autorisés à prescrire de la physical therapy. Contacter son assurance est le meilleur moyen de vérifier les prérequis pour le remboursement des soins.

L’organisation des soins est aussi différente aux États-Unis. Les services de physical therapy et de médecine sont en général très réglementés et organisés. Il existe même des professions de santé que l’on ne trouve pas en France, comme par exemple les P.T.A. (Physical Therapist Assistant) dans certains cabinets. Même si l’accès au soin est globalement plus rapide qu’en France, l’aspect administratif est malheureusement souvent lourd, à la fois pour le patient et le praticien. Cela peut impacter le relationnel et déshumaniser les services. 

Contrairement à la profession de kinésithérapeute, l’ostéopathie n’est quant à elle pas reconnue comme une profession de santé en France. N’étant pas encadrée par un diplôme d’état, il n’existe pas d’équivalence du diplôme d’ostéopathe français aux États-Unis. Le concept de l’ostéopathie a été créé aux États-Unis au XIXe siècle. Les ostéopathes américains sont médecins et titulaires d’un doctorat en médecine ostéopathique (D.O.). En 2018, ils représentent seulement 9.1% des médecins aux États-Unis. La base de leur cursus de formation est la même que celle d’un docteur en médecine (M.D.), mais ils reçoivent des cours complémentaires sur le système musculosquelettique et les techniques manipulatives. La majorité des D.O. travaillent en médecine générale, même si certains poursuivent d’autres spécialités comme par exemple la médecine physique et de réadaptation ou la médecine d’urgence. En pratique, les différences dans la prise en charge entre un M.D et un D.O. sont si minimes qu’elles sont souvent non remarquées par les patients. 

Enfin, à la manière des kinésithérapeutes en France dont le domaine de compétence inclut les techniques manipulatives utilisés par les ostéopathes, les manipulations ont toujours fait partie du champ de compétences des physical therapists. D.P.T., D.C., M.D. et D.O. sont donc tous formés et entrainés pour utiliser les manipulations dans le cadre de leurs licences respectives. 

Quels que soient vos symptômes et malgré les différences entre les deux pays, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé qui saura être à l’écoute et vous accompagnera dans votre rétablissement.

À propos du Dr. Matthieu Laurent, PT, DPT, DO (France)

Dr. Laurent est un kinésithérapeute et ostéopathe français installé à New York. Sa clinique Change Physical Therapy est située au coeur de Manhattan.

Passionné de sport, son but est non seulement d’aider ses patients à se remettre de leurs blessures mais aussi de leur permettre d’améliorer leurs performances sur le long terme.

Contacter Dr. Matthieu Laurent

Téléphone : (646) 979 0905
Adresse de la clinique : 302 5th Avenue, Suite 818
(NW Corner of 31st St. & 5th Ave.)
New York, NY 10001
Site web

—————-
Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

Learn more

Dr. Matthieu Laurent
Téléphone : (646) 979 0905
Site web