Escapade à Key Biscayne, entre Scarface et kayaking

Comme son nom l’indique, Key Biscayne est une île, à ne pas confondre pourtant avec les Keys au sud de Miami. On rejoint “KB”, comme l’arborent fièrement  ses habitants sur leurs voitures, en empruntant la Rickenbacker Causeway (du nom du Capitaine Eric Rickenbacker, héros volant de la Première Guerre Mondiale), à péage ($1.75), juste à la sortie sud de Brickell.

Roulant au pas sur 6-7 miles, on traverse d’abord une première île – Virginia Key, puis on rejoint le ‘village’, la zone résidentielle huppée de “KB” et ses luxueux condos et résidences de millionnaires, pour familles aisées souvent d’origine latine. Référence insolite : la résidence d’Al Pacino dans “Scarface” se trouve à Key Biscayne, au 485 W Matheson Drive.

P1030031 (Copier)Idéal pour une journée en famille, en voiture ou à vélo par les pistes cyclables qui parcourent l’île. Ou en voiturette de golf ! Oui, elles sont devenues le moyen de déplacement le plus prisé des insulaires ; les enfants pouvant les conduire dès 14 ans. Une bouffée d’oxygène et de calme au cœur de Miami.

Premier arrêt, les sports nautiques

P1020959 (Copier)Juste après le péage, allez rendre visite à Ovidio (originaire d’Uruguay) à Sailboards Miami, experts en planche à voile depuis une vingtaine d’années. Kayak et paddleboards seront aussi à votre disposition, avec ou sans instructeurs. Débutants et enfants bienvenus. Sa définition de KB : « Se relaxer, des belles plages, des gens sympas, pas de pression, … ». www.sailboardsmiami.com – Rickenbacker Causeway – (305) 361-7245 – [email protected]. Du jeudi / vendredi (selon la saison) au mardi, 10h-18h

P1020973 (Copier)À l’entrée de Virginia Key, autre option chez Miami Catamarans, tenu par une famille française originaire de Cannes. Leur spécialité : les catamarans évidemment, mais aussi les kayaks, paddleboards, et encore davantage d’options (location de bateaux, party boats, …) sur leur site de Coconut Grove. Eve, installée à Miami depuis une dizaine d’années, plante le décor : « Nous sommes sur un plan d’eau extraordinaire, idéal pour ces activités, un cadre magnifique et calme ». miamicatamarans.com – 3300 Rickenbacker Causeway – (305) 345-4104 – [email protected] – Tous les jours, 10AM-sunset

Deuxième arrêt, Miami Seaquarium

P1020979 (Copier)

A l’extrémité sud de Virginia Key, se trouve le Miami Seaquarium. Certes petit par rapport à Sea World (Orlando), ce parc d’attractions reste une valeur sûre, surtout en famille. Des spectacles avec des dauphins, des otaries, un orque (Lolita) y ont lieu. Et il est possible de nager avec eux. Enfin, petite référence historique, Flipper y vit toujours. Il est en pleine forme !

En passant, sur la route…

Arrêtez-vous chez Captain Jimmy, à la Crandon Park Marina, au retour peut-être, pour acheter du poisson frais, directement débarqué du bateau, à des prix défiant toute concurrence. Les poissonniers sont présents tous les jours, jusqu’à environ 16h, mais on peut appeler avant pour connaître horaires et prises du jour. Et pourquoi pas une pêche au gros ? (305) 361-9318 – [email protected]

Pour faire quelques autres emplettes en évitant Winn Dixie, rendez-vous au Golden Hog (91 Harbor Drive), épicerie fine et deli, qui propose des dégustations de vins le vendredi soir. Ou au Farmer’s Market, le samedi (9AM-2PM), au niveau de la Community Church, avec fruits, légumes, viande, d’origine locale ou exotique, souvent “bio”, toujours frais.

Vous noterez aussi, juste avant d’arriver au village, le Crandon Park Tennis Center. Si l’envie vous prend d’échanger quelques balles jaunes sur le site du Miami Open…

Un peu de plage ?

P1030029 (Copier)Pour une expérience de sable fin loin de l’exubérance de Miami Beach, vous pourrez poser votre serviette quasiment tout le long de la partie Est de l’île, depuis Crandon Park Beach (plage surveillée, parking immense), jusqu’au Bills Baggs Cape Florida State Park et son phare à l’extrémité sud (8$ par voiture ou 2$ par vélo / piéton). Les plages sont très prisées par les familles qui viennent y passer la journée, voire la soirée, profiter du soleil, de l’eau, en musique et avec barbecues… Attention: les poubelles attirent les ratons-laveurs  en fin de journée !

Et pour se restaurer…

P1030006 (Copier)Quelques recommandations. 100% Natural à l’entrée du village (180 Crandon Blvd), petit resto mexicain avec un potentiel créatif sans égal pour les jus de fruits (le Sajil : aloe vera, cactus, épinard, miel, pamplemousse et persil). Vous ne saurez passer à côté du Boater’s Grill (dans le parc Bill Baggs, au No Name Harbour), pour un jumbo snapper, un grouper frit ou un homard, aux côtés des iguanes qui y ont pris leurs quartiers, et au milieu des chanceux qui viennent se faire servir directement sur leur bateau (ou s’y faire griller leur propre prise) ; et avec un peu de chance, vous pourrez peut-être y croiser des dauphins !

P1020968 (Copier)Plutôt en soirée, le charme italien du Cioppino au très luxueux Ritz-Carlton (455 Grand Bay Dr), ou l’incontournable péruvien Gran Inka (606 Crandon Blvd), pour les amateurs de ceviche, sangre de tigre et pisco sour.
Enfin, déjà nostalgiques, faites donc une dernière pause, juste avant de repasser le péage, au Rusty Pelican (3201 Rickenbacker Causeway) ; au-delà de la qualité de la prestation, la vue sur Brickell vaut le coup. Miami by night, est à couper le souffle.