Kandinsky de retour au Guggenheim

Le Guggenheim possède plus de 150 tableaux du peintre, et présente régulièrement des sélections thématiques. Dans l’exposition qui débute le 25 juin, c’est la période 1911-1913 qui sera mise en lumière, un moment clé dans la progression de l’artiste vers l’art abstrait. C’est au même moment qu’il a publié son traité d’esthétique intitulé « Sur le spirituel dans l’Art ». L’exposition inclut également des oeuvres d’autres artistes expressionnistes avec lesquels Kandinsky a collaboré pour le projet « Der Blaue Reiter » (« Le cavalier bleu »). Ce collectif, qui avait organisé deux expositions et produit un almanach, compte entre autres Paul Klee et Gabriele Münter.

Après avoir quitté la Russie pour se soustraire à la propagande officielle en matière d’art, Kandinsky immigre en Allemagne. Il enseigne quelques années à l’école du Bahaus, avant de fuir le pays à la suite de la montée du nazisme. Il s’établit en France, où il passe le reste de ses jours. Peintre et théoricien de l’art, il est considéré comme un pionner de l’art abstrait. Il était convaincu que la tâche du peintre était de communiquer son monde intérieur au lieu d’imiter la nature.

Informations pratiques :

Solomon R. Solomon R. Guggenheim Museum présente « Kandinsky 1911-1913 ». 1071 5th Avenue. Tickets à 22$ pour les adultes, 18$ pour les séniors, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Ouvert les dimanche, lundi, mardi, mercredi et vendredi de 10h à 17h45 et le samedi de 10h à 19h45 ; fermé le jeudi. Pour plus d’informations, c’est ici.