Julie Meneret ouvre sa galerie politiquement incorrect

Infos Pratiques

 

Julie Meneret Gallery,

133 Orchard Street, New York, NY

Du nouveau dans le Lower East Side ! Julie Meneret ouvre sa première galerie d’art contemporain et en profite pour exposer l’artiste  Zakaria Ramhani.

Le Lower East Side devient décidément une place forte de l’art contemporain à New York, en témoigne l’ouverture de la galerie de la jeune Julie Meneret. Situé au 133 Orchard Street le lieu  est spacieux et lumineux “parfait pour organiser des événements” explique la galeriste. Les visiteurs seront frappés par le le style épuré de la galerie, presque minimaliste. Avec une ouverture prévue pour le 6 novembre, la galeriste veut accueillir des artistes avant-gardistes et surtout politiquement engagés, qui reflètent la mondialisation.
Passionnée” par son métier Julie Meneret ancienne HEC  désire “ne pas vendre uniquement les œuvres mais développer un dialogue”  et “promouvoir” les artistes. Son objectif est d’ouvrir  la porte des États Unis en développant autour des créateurs un réseau de bienfaiteurs, bref les aider à prendre pied sur l’important marché américain de l’art.
La galeriste se donne les moyens, avec une résidence à Manhattan ou encore une sélection pointue d’artistes, quelle choisit “en fonction des rencontres” . Très internationale dans ses goûts, Julie Meneret est “heureuse de travailler avec des francophones quand l’occasion se présente” mais ne se positionne pas comme une galerie franco-française.
Sa première exposition met à l’honneur Zakaria Ramhani. Né au Maroc, il a récemment fait polémique avec ses oeuvres montrant des portraits de dignitaires Arabes. Connu pour ses peintures à grande échelle qui utilisent la calligraphie arabe, il est devenu le plus jeune citoyen marocain à recevoir une résidence à la Cité Internationale des Arts à Paris.

Infos Pratiques

 

Julie Meneret Gallery,

133 Orchard Street, New York, NY