Les jeunes footballeurs de Quimper traversent l’Altantique

C’est le voyage de leur vie“. Voilà comment Christophe Cercleron, président du Quimper Kerfeunteun Football Club, décrit la grande aventure qui a amené trente-deux de ses jeunes joueurs à venir passer deux semaines sur le sol américain.

Un périple sportif bien sûr, puisqu’ils viennent rencontrer les équipes de jeunes des New York Red Bulls, Bethesda et Richmond, mais aussi l’occasion unique de découvrir ce pays qui les fait tant rêver. “Les Etats-Unis, c’est énorme, ici tout est trois fois plus grand qu’en France”, s’exclame l’un d’eux. Christophe Cercleron le rappelle: “un seul des jeunes était déjà venu aux Etats-Unis, et sept d’entre eux n’avaient jamais pris l’avion!“.

Mardi, au lendemain de leur arrivée à Big Apple, lors d’un déjeuner au restaurant ” Le Tout va bien”, leur soif de découverte se fait sentir. Leurs envies? Des visites très culturelles, “voir la Statue de la Liberté, visiter Manhattan!“… Et d’autres moins : “tester le McDonald’s américain!“.

Accompagnés par vingt-six adultes, ces footeux âgés de quatorze et quinze ans ont un planning bien chargé. Au programme, un tour de la côte Est: de New York, ils partiront vers Philadelphie, puis Washington, pour finir par cinq jours d’immersion totale dans une famille américaine, en Virginie. Sans oublier la visite d’incontournables de la culture américaine que sont le match de base-ball, le Capitole, l’escalier du Philadelphia Museum of Art “comme Rocky!

Ce grand projet trouve son origine en juillet 2013, quand le Quimper KFC rencontre les Richmond Strikers lors du tournoi international de Guerlédan.

L’équipe américaine les invite à leur rendre visite, une idée qui convainc rapidement les familles et les organisateurs, “même si à l’époque on nous prenait pour des fous, car aucun autre club n’organise de tels voyages“, explique Christophe Cercleron.

Commence alors un travail de levée de fonds acharné, qui passera par la vente de chocolats, l’organisation d’un tournoi inter-entreprises, et mènera même les parents à aller couper du bois dans un chantier d’élagage! Mais l’effort finit par payer: après avoir rassemblé quatre-vingt sponsors et recueilli la majeure partie des 100.000€ nécessaires, toute l’équipe embarque finalement le lundi 28 juillet. Vingt-six heures de voyage mais, à la clé, de beaux souvenirs américains.