Les jeunes Américains vivent plus longtemps chez leurs parents

Les jeunes Américains ont encore plus de mal à quitter papa et maman que les Français.

En France, 10,5% des 25-34 ans vivaient chez leurs parents en 2008 selon une enquête d’Eurostat. Ce chiffre a atteint les 12% en 2011 d’après Le Monde.fr. Ce sont les statistiques les plus récentes sur le sujet en Europe. Côté américain, 29% des jeunes de la même tranche d’âge étaient dans cette situation en 2012. Et 36% des 18-31 ans habitaient chez leurs parents cette année-là, contre 34% en 2009, selon une étude réalisée par le Pew Research Center.

La palme revient aux Italiens dont 47,7% des hommes de 25-34 ans vivaient toujours près de leur mamma en 2008, selon Eurostat. Dans la zone euro, ce chiffre était de 26% cette année-là.

Les Américains utilisent le terme de “génération boomerang” pour qualifier ces jeunes qui, après avoir quitté la maison familiale pour faire leurs études et trouver un emploi, y reviennent souvent pour des raisons financières. La part des 25-34 ans qui sont dans cette situation a doublé aux Etats-Unis depuis 1980 souligne le Wall Street Journal.

En moyenne, les jeunes Français quittent le domicile parental vers 24 ans pour les hommes et 22 ans pour les femmes d’après un rapport de la commission européenne sur la jeunesse européenne.

 Crédit : Benoit Daoust/ddp images/ Sipa USA