Jérôme Baccelli contre la finance mondiale

Arrivé dans la Silicon Valley il y a une quinzaine d’années, Jérôme Baccelli, consultant français en télécommunication, a été piqué par la frénésie de l’écriture.

Depuis 1998, il accumule les manuscrits, jusqu’au jour où les Editions du Rocher publient “Tribunes Modernes” en 2008. Mi-roman, mi poésie, cet opus est une analyse de l’obsession des Occidentaux à toujours aller plus à l’Ouest, que ce soit à travers la Ruée vers l’or, puis celle du cinéma et de l’image, devenue, depuis quelques décennies, celle de la Tech. «C’est un sentiment que l’on côtoie beaucoup par ici. Tous les gens qui viennent en Californie sont habités par ce besoin qui, finalement, ne sera jamais complètement assouvi».

Il est également troublé du fait que tout devienne virtuel, à commencer par la monnaie, la toute- puissance de la finance, et l’impression de vide immense qui s’en dégage. D’où son dernier livre, «Aujourd’hui l’abîme», qui vient de sortir aux éditions Le Nouvel Attila.

Sous forme de thriller, il raconte l’histoire d’«un trader qui s’embarque sur un bateau en quai de Seine afin d’échapper à la folie toute puissante et géniale de son boss».

Pascal Faire fuit la frénésie gargantuesques des marchés qu’il côtoie depuis des années au sein de la société Maxa. Il s’embarque seul en mer dans l’espoir de se retrouver et de mettre à bas un système de logiciel de high frequency trading de plus en plus sophistiqué et opaque sur lequel repose, tel un château de cartes, toute l’économie mondiale. Il navigue ainsi entre fascination et abhorration d’un mentor à la fois manipulateur, génial et grand collectionneur d’Art: John Edward Forese.

Au fur et à mesure de son périple, qu’il délivre par bribes à sa compagne, Alice, restée à terre, il décrit la genèse de cette fuite en avant. Embarqué avec le dossier informatique qu’il cherche à craquer, il décortique les passions de son maître pour découvrir les codes secrets qui conduiront à la chute d’un empire construit sur du virtuel.

Des philosophes et mathématiciens de l’Antiquité, en passant par les toiles de Van Gogh et de Klein, les recherches de Hubble et du monde de Caltech, les inventeurs d’Apple et de Google, Pascal suivant les traces de Forese, cherche en chacun de ces grands scientifiques, philosophes ou artistes, les clés des grandes questions de l’humanité, dont celle, incontournable et chère à l’auteur, du Néant et de l’Ether.

Un thriller haletant et brillant, sur fond d’océan, de changement d’identité et de quête personnelle, qui vous fera naviguer dans l’Histoire, l’Art et les grandes questions philosophiques. « Aujourd’hui l’Abîme » est en vente à la librairie European Books and Media, à Berkeley.

 

Journaliste, réalisatrice, écrivain et actrice, Samantha Vandersteen (Sam VanSteen) est née à Lille en 1973. Son premier manuscrit, un polar politique, fut écrit durant ses années de Fac, à Lille III alors qu’elle est en Licence de Lettres Modernes. Après son mémoire de Maîtrise sur William Faulkner et Claude Simon en parti écrit à L’université de West Virginia lors d’un échange universitaire, elle rejoint Paris et une petite télé du câble qui monte : CANAL J. Elle y devient journaliste, présentatrice, réalisatrice et continue par ailleurs d’écrire pour la presse ainsi que pour le site web de la chaîne. Elle enchaîne ensuite plusieurs chaînes et expériences télévisuelles. Elle présente le JT d’EQUIDIA en direct deux fois par jour pendant 2 ans puis rejoint l’équipe des sports équestres où elle réalise plusieurs documentaires, ainsi que des reportages qu’elle présente pendant plusieurs années. Elle publie son premier livre, un roman pour les jeunes adolescents LE MELI MELO d’ALMA ET LEO qui sera suivi de près par UNE TRIBU, DEUX TRIBUS, TROIS TRIBUS… UNE SEULE PLANETE aux éditions LES PORTES DU MONDE. Un troisième livre sortira aux éditions Hachette issu de sa chronique sur Canal J, qu’elle écrit et supervise elle-même, et préfacé par Edwige Antier. Elle publie ensuite MEMOIRE VIVE, un thriller noir dont l’action se situe dans le monde de la production audiovisuelle. C’est via la lecture de ce dernier que Christophe Lambert la découvre et lui demande de collaborer à LA FILLE DE MES REVES , collection SOON aux éditions SYROS, un roman d’anticipation écrit à quatre mains et publié en 2011. Entre temps, elle participe également en tant qu’assistante réalisatrice à l’adaptation pour Arte de LA FACE CACHEE DU PETROLE, et effectue pour Eric Laurent, auteur et grand reporter, une grosse part d’investigation sur LA FACE CACHEE DES BANQUES, puis sur LE SCANDALE DES DELOCALISATIONS, le tout publié aux éditions PLON. En parallèle, elle développe une carrière de comédienne et se forme au Laboratoire de l’acteur avec Hélène Zidi Cheruy, elle y aura l’occasion de travailler avec Guila Braoudé sur l’écriture scénaristique, à la Voie de l’Acteur avec Fabrice Merlo, puis avec la réalisatrice franco-américaine Kim Massee. Elle intègre également les ateliers d’improvisations du Théâtre LE BOUT avec Emilie Pfeiffer pendant deux ans. C’est à San Francisco où elle est installée depuis 2010 avec mari et enfant, et où elle a monté la structure LILI MERVEILLE LLC, qu’elle rencontre Rob Nilsson. Elle tourne le long-métrage MAELSTROM sous sa direction qui fait son avant-première au festival de Mill Valley le 7 octobre 2012, et BRIDGE TO A BORDER actuellement en fin de post-production. Fin 2012, elle publie MON REVE AMERICAIN sur amazon.fr et sous son pseudo Sam Vansteen. Elle publie son deuxième livre à quatre mains avec Christophe Lambert VIRUS 57 en juin 2014, un guide d’installation aux USA pour les français aux Editions Hikari VIVRE LES USA en mai 2014, a repris sa plume de presse pour French Morning San Francisco, l’Express, et continue la réalisation audiovisuelle pour différentes productions françaises (Arte –W9 – France 3 – CANAL + - NRJ 12 - Equidia…)
Article précédentTony Parker plus fort que jamais en NBA
Article suivantDes films français au Florida Film Festival